03 juillet 2018

Dix chateaux du bordelais (sur vingt sept) saisis par la justice

Haichang détient vingt-sept châteaux dans le vignoble bordelais et a investit près de 60 millions d'euros.Pionnier des investissements chinois dans le vignoble bordelais, Haichang est dans la tourmente. Le parquet national financier a obtenu la saisie conservatoire de dix des vingt-sept châteaux acquis au début de la décennie par ce groupe basé à Dalian, dirigé par Naijie Qu. Ce dernier a investi près de 60 millions d'euros pour racheter ces domaines, qui produisent pour la plupart du bordeaux d'entrée de gamme, loin des... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2018

Château Giscours perd son propriétaire et un procès

Entre la disparition d’Eric Albada Jelgersma et une lourde condamnation pour chaptalisation illégale, le cru classé médocain est soumis à rude épreuve.  juin sera marqué d’une pierre noire dans l’histoire du grand cru classé de Margaux. Son propriétaire hollandais, Eric Albada Jelgersma, vient de décéder en Suisse, tandis que le Tribunal Correctionnel de Bordeaux le condamnait, en tant que personne morale, pour une affaire de chaptalisation illicite à 200 000 euros d’amende et à la destruction des lots concernés (soit... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2018

La justice autorise 8 "vautours" à planter 44 ha de vignes transférées

Dans 25 jugements lus le 13 juin 2018, le tribunal administratif de Poitiers a fait droit aux recours de viticulteurs du cognaçais contre FranceAgriMer et le BNIC' annonce le tribunal poitevin. Le tribunal administratif de Poitiers vient de conclure qu’acheter des droits de replantation dans le Muscadet pour les utiliser à Cognac était légal. À défaut de loyal pour la filière charentaise, qui prend acte et ne devrait pas faire appel. « Transférer des droits de replantation est possible » annonce le Tribunal... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2018

Bonneau du Martray sous la coupe de la Romanée Conti

Selon Aubert de Villaine, cogérant du domaine de la Romanée Conti il s'agit d'une "toute petite affaire". Certes, il n'est pas question de vente. L'accord conclu entre le domaine de la Romanée-Conti et le domaine Bonneau du Martray à Pernand Vergelesse se résume à un contrat de fermage. Le dit contrat va permettre au premier d'exploiter 2,5 hectares du second en appellation Corton-Charlemagne. En Côte de Beaune, une telle surface est un trésor. Le domaine Bonneau du Martray a appartenu à la même famille, les Le Bault de La Morinière... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2018

Nebbiolo vins & terroirs à l'hotel saint James et d'Albany

Je ne pourrai malheureusement pas vous décrire ce qui a dû être la plus intéressante dégustation de l'année car pour la première fois en maintenant 6 ans d'activité l'accès m'a été refusé alors que j'étais inscrit  et avait reçu mon billet d'entrée. Je me suis donc replié sur la manifestation organisée par Danièle Gerault au restaurant Beaucoup. Elle est agent d'une quarantaine de domaines dont des classiques comme Yann Chave en Crozes Hermitage, Le Clos des fées de Hervé Bizeul, Huet en Saumur ou Zind Humbrecht. Quelques... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2018

Pari fermier à la bergerie de Rambouillet

124 producteurs dont une trentaine de vignerons nous attendaient pour une fois sous un grand ciel tout bleu. Comme toujours, une appellation peu connue Gris de Toul, un vin à base de 80% de Gamay et 20 % de Pinot avec une courte macération. Le Domaine de l'Ambroisie le proposait sous le vocable Mystic gris 2017 à 6.50€ le col. Une autre spécificité de ce producteur : Apothéose Givrée 2016 produit à seulement 1.700 cols de 50 cl. ce vin rouge à la robe saumonée moelleux n'est pas obtenu par cryoextraction mais après passage de 3... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2018

La RVF 2018 au palais Brongniart

Un catalogue deux fois moins épais que les années précédentes et donc beaucoup de vignerons  & de visiteurs manquant. On ne risquait pas de se marcher sur les pieds cette année et donc pas de découvertes exceptionnelles. C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé comme tous les ans l'Alsacienne Agathe Bursin à 68250 - Westhalten. J'ai adoré son Riesling Distelberg 2016 que j'ai préféré à  celui qu'elle produit sur le Zinkoepflé. Son Esprit de calcaire, assemblage de Riesling, Sylvaner et Pinot gris, produit à... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 09:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2018

Bernard Magrez veut se faire aussi gros que le boeuf

Déja propriétaire entre autre de Chateau Fombrauge & Pape Clément, il vient de s'offrir Chateau Le Sartre, une propriété de 33 ha de vignes qui produit 140.000 bouteilles dont 2/3 de rouge vendues 18 € le col.. Ce Pessac Léognan appartenait à la famille Perrin. A 700.000 € l'ha, faites le calcul. Il a aussi récemment acquis 54 ha dans le Haut Médoc mitoyen de Chateau La Tour Carnet. Une fois les murs abattus, ce domaine atteindra  180 ha, ce qui permettra d'augmenter la production du 2e vin. En plus, il a acquis 1,5 ha en... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2018

Bientot du vin Breton

"Nous avons reçu 22 candidatures, nous en avons sélectionné cinq et le choix sera effectué dans quelques semaines", explique à l'AFP David Lappartient (LR), maire de Sarzeau, commune qui veut relancer la viticulture  sur son territoire. En Bretagne, la présence de vigne est attestée au moins depuis le Moyen-Age. A Sarzeau, elle a occupé "plus d'un millier d'hectares". On y distillait en particulier la "Fine de Rhuys" et la dernière déclaration de vendanges remonte à 1993. Pour renouer avec son histoire, la commune va... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2018

Du vin de glace sur le Mont Blanc

D'après La Vigne - N° 295 - mars 2017 Vigneron en Savoie, Pascal Perceval fait mieux que les Allemands et les Canadiens. Pour élaborer son vin de glace, il héliporte ses moûts au sommet du mont Blanc. Réaliser les vinifications les plus hautes de France. Non content de vinifier 37 cuvées différentes et d’emmener du vin au mont Blanc, c’est la nouvelle ambition de Pascal Perceval. « La tonnellerie du Sud-Ouest me confectionne un fût en acacia spécial. Je vais y mettre du moût et l’emporter sur le mont Blanc aux prochaines... [Lire la suite]
Posté par stackanovins à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]