La difficulté pour s’y retrouver facilement dans cette région tient  à la pluralité des classements.
Le  plus ancien celui du 18 avril 1855 a été réalisé  à cette époque par  Georges Merman syndic de l’union des Courtiers à la demande de l’empereur Napoléon III en vue de l’Exposition Universelle qui devait se tenir à Paris cette même année.
Ce dernier, se contenta en fait de créer cinq catégories en se basant sur les prix de ventes des vins du Médoc et de Graves uniquement, ignorant superbement  les appellations de la rive droite qui n’étaient pas de son ressort et les vins blancs secs. Un classement  à part fut réalisé pour les vins blancs liquoreux du Sauternais.
- Classement du 18 avril 1855
par rang et par ordre alphabétique :
PREMIERS CRUS
Château Haut-Brion (Graves)
Château Lafite-Rothschild (Pauillac)
Château Latour (Pauillac) Château Margaux (Margaux)
Château Mouton- Rothschild (Pauillac), depuis 1973 (merci à Jacques Chirac jeune ministre de l'agriculture de l'époque)
DEUXIEMES CRUS
Château Brane-Cantenac (Margaux) Château Cos d’Estournel (Saint-Estèphe) Château Ducru-Beaucaillou (Saint-Julien)
Château Durfort-Vivens (Margaux) Château Gruaud-Larose (Saint -Julien)
 Château Lascombes (Margaux) Château Léoville Las Cases (Saint-Julien)
Château Léoville-Poyferré (Saint -Julien) Château Léoville-Barton (Saint-Julien)
Château Montrose (Saint-Estèphe) Château Pichon Longueville Baron (Pauillac)
Château Pichon Iongueville Comtesse de Lalande (Pauillac) Château Rauzan -Ségla (Margaux) Château Rauzan -Gassies (Margaux)
TROISIEMES CRUS
Château Boyd-Cantenac ( (Margaux) Château Cantenac Brown (Margaux) Château Calon-Ségur (Saint-Estèphe) Château Desmirail(Margaux) Château Ferriere (Margaux) Château Giscours (Margaux)
Château d’lssan (Margaux) Château Kirwan (Margaux) Château Lagrange (Saint -Julien) Château La lagune Liant Médoc) Château Langoa (Saint-Julien)
Château Malescot-Saint-Exupéry (Margaux) Château Marquis d’Alesme-Becker (Margaux)
Château Palmer (Margaux)
QUATRIEMES CRUS
Château Beychevelle (Saint-Julien) Château Branaire-Ducru (Saint - Julien) Château Duhart-Milon-Rothschild (Pauillac) Château Lafon Rocher (Saint Julien)
Château Marquis de Tertre (Margaux)
Château Pouget (Margaux)
Château Prieuré lichine (Margaux)
Château Saint-Pierre (Saint-Julien)         
Château Talbot (Saint-Julien) Château La Tour Carnet (Haut-Médoc)
CINQUIEMES CRUS
Château Batailley (Pauillac) Château Haut-Batailley (Pauillac)
Château Belgrave (Haut Médoc)
Château Camensac (Haut-Médloc) Château Camtemerle (Haut Médoc) rajouté en septembre 1855
Château Clerc-Milon (Pauillac) Château Cos-Labory (Saint -Estèphe) Château Croizet Baies (Pauillac) Château Dauzac (Magaux)
Château Grand-Puy-Ducasse (Pauillac)
Château Grand-Puy-Lacoste (Pauillac)
Château Haut-Bages-Libéral (Pauillac) Château Lynch-Bages( Pauillac) Château Lynch Moussas (Pauillac) Château Mouton-Baronne Philippe (Pauillac)
Château Pédesclaux (Pauillac)
 Château Pontet-Canet (Pauillac) Château du Tertre (Margaux)
Pour les blancs liquoreux :
PREMIER CRU SUPÉRIEUR
Château d’Yquem
PREMIERS CRUS
Château Climens
Château Coutet Château Guiraud
Château Lafaurie-Peyraguey Clos Haut-Peyraguey
Château Rayne-Vigneau
Château Rabaud-Promis Château Sigalas-Rabaud
Château Rieussec Château Suduiraut
Château La Tour Blanche
SECONDS CRUS
Château d’Arche
Château Broustet Château Nairac
Château Caillou Château Doisv-Daine
Château Doisy -Dubroca
Château Doisy-Védrines Château Filhot
Château Lamothe (Despujols) Château Lamothe (Guignard)
Château de Malle
Château Myrat
Château Romer
Château Romer-Du Hayot
Château Suau
Les Graves
depuis 1953, modifié en 1959 et par ordre alphabétique soit en blanc soit en rouge ou les deux :
Château Bouscaut (en rouge et en blanc)
Château Carbonnieux (en rouge et en blanc)
Domaine de Chevalier (en rouge et en blanc)
Château Couhins (en blanc) Château Couhins-Lurton (en blanc) Château Fieuzal (en rouge) Château Haut Bailly (en rouge) Château Haut-Brion (en rouge) et seul cru classé en 1855 dans cette région
Château Laville-Haut-Brion (en blanc) Château Malartic-Lagravière (en rouge et en blanc)
Château La Mission Haut Brion (en rouge)
Château Olivier (en rouge et en blanc )
Château Pape Clément (en rouge) Château Smith-Haut-Lafitte (en rouge)  
Château Latour Haut Brion (en rouge) Château La Tour-Martillac (en rouge et en blanc)
Pour les Saint Emilion et les crus Bourgeois, voir l'article du 19 septembre 2012.
Quand à Pomerol qui n'a aucun classement, c'est aussi la guerre judiciaire.
En 2009, un décret a été  publié qui indique que tout propriétaire vinifiant et ou élevant des vins hors de l’aire géographique de l’appellation délimitée par le syndicat viticole, n'aura plus le droit de faire figurer cette appellation sur l' étiquette et ce à compter de la récolte 2018.
Un nouveau décret, daté de novembre 2011, repousse la date butoir à 2021 et précise que l’aire géographique de l’AOP Pomerol bénéficie d’un élargissement à une partie de la commune de Libourne, dont le quai du Priourat où se situent plusieurs poids lourds de l’appellation.
Cependant, neuf châteaux restent concernés par la menace de ne plus pouvoir mentionner l’appellation Pomerol sur leurs étiquettes : Domaine de la Pointe, Vieux Taillefer, Haut-Tropchaud, Lafleur-Grangenveuve, La Truffe, Les Graves de Cantereau, Clos de la Vieille Eglise, Vray Croix de Gay et Grand Moulinet. Fin juillet, la cour d’appel de Bordeaux a jugé  que le Syndicat de Pomerol avait agi légalement et justement et que les « bannis » devraient se plier aux exigences qui leur sont imposées ou ne plus faire figurer l’appellation Pomerol sur leurs bouteilles.


 reproduction interdite © stackanovins 2018