mes plus belles dégustations oenologiques... ou les pire

15 juillet 2018

Le programme à partir de septembre

Il n'y a pas qu'en Normandie ou dans le pays d'Othe que l'on réalise de bons cidres. Je viens de découvrir  par exemple les cidres du Maine maintenant en AOP :  la ferme du pressoir à 53400-Craon réalise également un pommeau du Maine, une fine  de Poire Williams qui titre donc 40° et qui arrive dans mon trio de tête des poires françaises et un remarquable cidre de glace.

Je prends dès maintenant comme l'an dernier les commandes. Le prix est exceptionnel pour la qualité : eau de vie de poire Williams : 35€ et cidre de glace 25€ (50cl). Pour toute information ou commande : Contactez l'auteur

septembre

1 & 2 vins et fromages à Veneux les Sablons 

7 au 10 Mer & Vigne parc floral

9 & 10 Les alcools français par France Quintessence ( les inscriptions sont ouvertes sur le site)  

10 Vini be good vins de Loire Le perchoir 14 rue Crepin du Gast 11e       

14 au 16 Antony vins & fromages

14 au 16 foire aux haricots Arpajon

14 au 16 Marché flottant du Sud Ouest, quai Montebello, 75005.   

17 Valade & Transandine au 47 wagram 50 domaines du monde pro inscription sur le site de l'ASP

21 au 23 Pari fermier parc du chateau de Méry sur oise  

         22 & 23 whisky live cité de la mode paris 13e 

         22 & 23 Chevilly-larue marché campagnard

         octobre

         5 au 7  Journées de la Fourme de Montbrison et des Côtes du Forez 42600-Montbrison

22    Les vins de Champagne, focus sur les millésimes ancien par la RVF

novembre

 4 & 5 novembre Rhum Fest à Marseille

        5 novembre   Les vins bios et biodynamiques par la RVF

19 novembre   Les vins de la Vallée du Rhône par la RVF

décembre

10 décembre  Les Spiritueux par la RVF

 

Contactez l'auteur

Posté par stackanovins à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 juillet 2018

calendrier des foires aux vins d'automne

 31 août au 16 septembre  :  Casino Supermarchés

 4 septembre : Biocoop

 4 au 16 septembre : Netto

 4 au 16 septembre : Leader price

 4 au 16 septembre : Géant Casino

11 au 30 septembre : Intermarché

12 au 26 septembre : Monoprix

12 au 24 septembre : Carrefour

 21 septembre au 7 octobre : supermarchés Auchan + My Auchan

 25 septembre au 9 octobre : hypermarchés Auchan + Auchan Drive

 3 au 15 octobre : Leclerc

 

Internet :

 4 septembre Jereservemafoireauxvins.fr (pour toutes les enseignes Carrefour )

 4 septembre au 1er octobre Ma Cave par E.Leclerc

 28 août au 24 septembre : Auchan.fr

 25 septembre au 9 octobre :  AuchanDirect.fr


Posté par stackanovins à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Champagnes & patisseries fines chez Yannick Alléno

Nous passerons sous silence la partie patisserie qui nous a semblé anecdotique.

Parmi les Champagnes, heureusement les de Maisons de Reims ou Epernay ne sont pas majoritaires à part Deutz, Dom Pérignon, mais êtes vous prêt à payer entre 100 & 150€ pour une cuvée produite à plus de 6 millions de cols par an, Lanson, Laurent-Perrier, Taittinger.

Parmi les Maisons à taille humaine et les vignerons nous avons retenu pour vous :

- Drappier à Urville dans l'Aube petite Maison dont nous vous avons déja venté les mérites à plusieurs reprises

- Lionel Carreau à 10110-Celles sur Ource présent dans l'Aube depuis le XVIe siècle : un blanc de noir issu de vignes de plus de 50 ans sur une sélection parcellaire Les Bondonnots. Dosée à 6gr mais avec une belle acidité à 26€, elle mérite votre attention. Rare, un joli rosé à 100% de Pinot noir dosé à 9gr mais avec une importante acidité qui l'équilibre à merveille.A19,50 €, n'hésitez surtout pas.

- Louis de Sacy à 51380-Verzy. Plusieurs belles choses mais surtout la cuvée Inédite en grand cru de Blanc de Blanc donc en Chardonnay sur une terre à Pinot noir sur base 2013 et dosée à seulement 2 gr. Idéal pour accompagner tout ce qui  vient de la mer avec ce goût intense.

- Pierre Trichet à 51500 Trois-Puits : une rareté un original 100% Pinot blanc 2014. Cela se mérite à près de 80 €

 

- Aspasie à 51170-Brouillet pour ses cépages d'antan. Cuvée produite a à peine 1000 cols/an. Vin sec, bouqueté et généreux, aux notes briochées, Nez très floral et très frais, aux arômes d’agrumes. Couleur très pâle, presque transparente. Cuvée exceptionnelle élaborée à partir de trois cépages anciens très rares : Arbanne 40% Petit Meslier 40% Pinot Blanc 20%. La rareté se mérite  encore : 83€

- Colin à 51130-Vertus : Un rosé de Saignée après macération de 4 à 6 heures exceptionnel, millésime 2012 en provenance de Vertus, seul terroir de la côte des blancs produisant du Pinot noir dosé à 8 gr mais avec une grande acidité pour l'équilibrer. Cette merveille dans sa catégorie se mérite aussi à 50 €.

Contactez l'auteur

 

reproduction interdite © stackanovins 2018

 

 

 

Posté par stackanovins à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2018

concours des vins Elle à table à Lyon

Ce concours qui se tient à Lyon a plusieurs particularités. Il ne s'agit pas de classer l'ensemble des vins et de sortir les trois médailles traditionnelles.  Les vins doivent uniquement être notés sur 100. Seuls ceux notés au dessus de 75 peuvent prétendre à être sélectionnés. Si l'on note en dessous de 75, il est demandé de justifier votre notation. Contrairement à la plupart des autres manifestations, nous sommes seuls face aux vins et nous passons successivement à 3 tables et un ordinateur désigne les élus. La tâche a donc été rude puisque nous avons goûté successivement 3 séries de 24 cols en 1h30.

J'ai donc commencé par 24 Champagnes millésimés avec en majorités des vins de cépages uniques et des millésimes s'étalant de 2007  à 2015, tous brut ou extra brut avec un seul non dosé. Pour moi, 4 d'entre eux émergeaient au dessus des autres. En tête, un extra brut en Chardonnay 2013 à qui j'ai attribué 95, puis un autre 90 et deux  à 85. Par contre le plus vieux de 2007 n'était pour moi pas digne de son âge et je lui ai donc attribué 70. Le lauréat est or :                                    Champagne Petit et Bajan  10 rue d'Oger  51190-Avize - Cuvée Nuit Blanche 2012
Très belle ouvrage que cet extra-brut blanc de blancs grand cru, dont la bouche se révèle voluptueuse et sophistiquée. Au nez, le chardonnay joue toute la gamme de son terroir d’exception: une minéralité habile, un grillé subtil, le beurre fermier frais, la pêche blanche cuite, la noisette… Les bulles sont tendres, résistent quelques instants puis fondent harmonieusement. Une cuvée à apprécier toute la nuit. Cépage : Chardonnay, Dosage : Extra-brut Prix : Entre 40.00 € et 45.00 €

J'ai poursuivi avec 24 Riesling de 2016 & 2017 tous bien fait, mais aucun coup de coeur. 2 mon séduit à qui j'ai attribué 85. Le lauréat est argent :  Ruhlmann-Schutz 34 rue du Mal Foch 67350-Dambach : Riesling Cuvée r - Blettig 2016 demi sec
Ce beau Riesling d’Alsace planté sur le terroir du coteau du Blettig (argilo-limoneux en pente douce exposé sud) dévoile toute sa plénitude. L’œil est agréable avec sa robe dorée et ses larmes épaisses qui présument d’un peu de sucre. Le nez est bien présent sur le côté agrumes, citron vert, citronnelle et fruits exotiques. La bouche est à la fois vive en attaque et ronde au final avec son moelleux bien équilibré. Prix : Entre 8.00 € et 9.00€

J'ai terminé par le plus rude 18 Bordeaux rouges 2016  sans autre précision sauf les cépages et 6 Gaillac rouges.

Un seul de ces Bordeaux m'a séduit et je lui ai attribué 85. Les Gaillac étaient eu bien plus intenses et concentrés et j'ai donc attribué un 85  et deux 80, ce qui correspond à la moitié des échantillons. Beau résultat. Le lauréat est argent : Gfa Du Domaine De Lionne 33720-Illats, L'Envolée de Lionne : Un nez très racé, à l’instar de cette robe grenat sombre veloutée. Le fruit du sureau, le coulis de framboises, le cassis rôti ouvrent le bal, et invitent à entrer dans la danse la vanille, la muscade, une pointe délicatement grillée. La bouche est aristocratique, au premier abord soyeuse et caressante, puis plus charpentée quand se déclarent les tanins, audacieux et chics. Un bordeaux accompli et emblématique, qui ne décevra jamais.
Prix : Entre 8.00 € et 9.00€

Nous ne connaîtrons le palmarès intégral  que bien plus tard dans le journal Elle à Table.

 

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2018

Posté par stackanovins à 14:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Affaire Albrecht Petite « victoire » pour les vignerons

Le domaine Lucien Albrecht a été placé en redressement judiciaire en 2012, puis liquidé. 

Nouvel épisode dans l’affaire Albrecht. Le 27 juin dernier, la cour de cassation a annulé la décision de la cour d’appel de Colmar du 6 avril 2017. Cette dernière avait confirmé l’ordonnance du juge d’instruction du 23 août 2016 prononçant l’irrecevabilité des constitutions de parties civiles des « victimes ». Cette question va à nouveau être soumise à une juridiction, cette fois la cour d’appel de Besançon.
Dans un communiqué de presse, l’Ava (Association des viticulteurs d’Alsace) souligne « une première victoire » pour elle « et surtout les 123 vignerons concernés » par le dossier.

Rappelons que la SA domaine Lucien Albrecht, à Orschwihr, avait déposé le bilan en 2012. Après liquidation, la société laissait une ardoise de 14 ou 15 millions d’euros. Une première plainte avait été déposée à l’automne et une enquête préliminaire avait été ouverte, puis une information judiciaire. On parle de banqueroute par dissimulation de l’actif, d’achats et reventes à perte, de présentation de faux bilans. Jean Albrecht a été mis en examen le 4 août 2015.
Environ 300 vignerons avaient manifesté en août dernier devant le tribunal de grande instance de Colmar, à l’appel de l’Ava et de la Confédération paysanne, pour demander justice.

d'après L'alsace.fr

Posté par stackanovins à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 juillet 2018

Deux châteaux du Bordelais renvoyés en correctionnelle

Deux châteaux du Bordelais, près de Blaye (Gironde), ont été renvoyés aujourd'hui en correctionnelle, accusés d'avoir procédé en 2014 à l'épandage de fongicide près d'une école où des élèves avaient été pris de malaises, a annoncé à l'AFP Me François Ruffié, avocat d'une partie civile. A la suite d'un long parcours juridique, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux a finalement décidé de renvoyer devant la justice les domaines d'appellation Côtes de Bourg, Château Escalette et Château Castel La Rose, a précisé le défenseur de la Sepanso, une fédération d'associations de défense de l'environnement.

"C'est une bonne nouvelle. La santé de nos enfants mérite bien un procès. Les viticulteurs mis en cause pourront s'exprimer, se défendre dans le cadre d'un procès contradictoire et public", a déclaré à l'AFP Me François Ruffié, précisant c'était la première fois qu'un tel procès concernant des enfants allait avoir lieu. En mai 2014, une vingtaine d'enfants et une enseignante d'une école primaire de Villeneuve-de-Blaye, dans le nord de la Gironde, avaient été pris de malaises, ou s'étaient plaints de picotements aux yeux, de maux de gorge, à la suite de l'épandage de fongicides sur des vignes proches. Ils avaient été confinés dans les locaux scolaires.

Deux domaines, l'un certifié bio, l'autre conventionnel, avaient traité ce jour-là leurs parcelles avec des produits autorisés, qui comportaient des mises en garde sur un risque de nocivité. Après avoir initialement classé l'affaire sans suite, la justice avait ouvert une information judiciaire contre X, après plainte de la Sepanso, qui s'est constituée partie civile, suivie par l'association Générations Futures, qui lutte contre le recours aux pesticides dans l'agriculture, plus particulièrement dans la viticulture.

Les deux châteaux avaient été mis en examen en octobre 2016 pour "usage inapproprié de produits phytopharmaceutiques", dans le cadre d'une information judiciaire ouverte fin 2015 par le parquet de Libourne. Un non-lieu avait été prononcé à Libourne (Gironde) en septembre 2017. Mais la Sepanso a fait appel et la chambre de l'instruction a infirmé aujourd'hui cette décision.

d'après le Figaro vins

Posté par stackanovins à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dix chateaux du bordelais (sur vingt sept) saisis par la justice

Haichang détient vingt-sept châteaux dans le vignoble bordelais et a investit près de 60 millions d'euros.
Pionnier des investissements chinois dans le vignoble bordelais, Haichang est dans la tourmente. Le parquet national financier a obtenu la saisie conservatoire de dix des vingt-sept châteaux acquis au début de la décennie par ce groupe basé à Dalian, dirigé par Naijie Qu. Ce dernier a investi près de 60 millions d'euros pour racheter ces domaines, qui produisent pour la plupart du bordeaux d'entrée de gamme, loin des grands crus classés qui ont fait la réputation de la région. Propriétaire de parcs de loisirs dans l'empire du Milieu, Haichang y écoule une partie de la production de ses châteaux.
«Nous avons fait appel de l'ordonnance de saisie, qui n'est qu'une saisie empêchant de vendre et qui n'indique aucune culpabilité», précise Maxime Delhomme, avocat parisien de Haichang. La justice française s'intéresse à ce groupe depuis que Sud-Ouest a relayé, à l'été 2014, un rapport de la Cour des comptes de Pékin s'étonnant de l'utilisation par Haichang de subventions à l'acquisition de technologies étrangères pour financer son offensive viticole… «Il n'y a pas de poursuite en Chine», assure Maxime Delhomme.
Las. Les enquêteurs ont aussi découvert des opérations entre des sociétés offshore et des sociétés de droit français qui n'étaient pas liées, ainsi qu'un prêt de 30 millions d'euros accordé par la banque chinoise ICBC à partir de faux actes notariés. «Pour dix châteaux, on a découvert un certain nombre d'infractions fiscales: blanchiment de fraudes fiscales, faux, usages de faux…», a indiqué la police judiciaire à l'AFP.
Maxime Delhomme assure que le prêt a été remboursé et évoque «une persécution judiciaire» sur fond de jalousies dans le Bordelais. Au total, 160 châteaux sont passés sous pavillon chinois depuis une décennie.

d'après Ivan Letessier du Figaro vins

Posté par stackanovins à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2018

Château Giscours perd son propriétaire et un procès

Entre la disparition d’Eric Albada Jelgersma et une lourde condamnation pour chaptalisation illégale, le cru classé médocain est soumis à rude épreuve.

 juin sera marqué d’une pierre noire dans l’histoire du grand cru classé de Margaux. Son propriétaire hollandais, Eric Albada Jelgersma, vient de décéder en Suisse, tandis que le Tribunal Correctionnel de Bordeaux le condamnait, en tant que personne morale, pour une affaire de chaptalisation illicite à 200 000 euros d’amende et à la destruction des lots concernés (soit 397 hl).

Une seule de ces nouvelles aurait déjà été un coup dur, leur cumul leur donne un tour tragique. Mais dans deux communiqués consécutifs, la propriété se montre résolue à ne pas se laisser déstabiliser. Elle annonce ainsi que les trois enfants d’Eric Albada Jelgersma « poursuivront l’œuvre paternelle » et qu’elle se porte en appel pour faire reconnaître « une erreur humaine ». Le château s’appuyant sur l’Organisme de Défense et de Gestion de l’appellation Margaux pour retracer une faute dans la chaîne de transmission d’informations concernant l’interdiction de chaptaliser du merlot.

L’investisseur néerlandais Eric Albada Jelgersma était un ancien magnat de la grande distribution en Europe du Nord (notamment Unigro en Belgique, mais aussi Super de Boer au Danemark…), il avait acquis le château Giscours en 1995, puis le château le Tertre en 1997. Il possédait aussi depuis 2004 un domaine italien, Caiarossa (IGP Toscane). Suite à un accident nautique, il ne pouvait plus se déplacer sans une chaise roulante. Ce qui ne l’empêchait pas de rester particulièrement impliqué dans le suivi de ses crus.

D'après Alexandre Abellan de Vitisphère

Posté par stackanovins à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La justice autorise 8 "vautours" à planter 44 ha de vignes transférées

Dans 25 jugements lus le 13 juin 2018, le tribunal administratif de Poitiers a fait droit aux recours de viticulteurs du cognaçais contre FranceAgriMer et le BNIC' annonce le tribunal poitevin.

Le tribunal administratif de Poitiers vient de conclure qu’acheter des droits de replantation dans le Muscadet pour les utiliser à Cognac était légal. À défaut de loyal pour la filière charentaise, qui prend acte et ne devrait pas faire appel.

« Transférer des droits de replantation est possible » annonce le Tribunal Administratif de Poitiers, qui donne raison aux huit viticulteurs s’étant vu refuser des autorisations de replantation de vignes en Charente au motif que les vignes arrachées n’étaient pas situées dans le même bassin mais en Loire-Atlantique ». Se basant sur le règlement européen n° 1308/2013, les juges administratifs estiment que l’obtention de droits par arrachage de vignes en Muscadet n’oblige pas une replantation dans ce même bassin, leur utilisation sans Indication Géographique pouvant se faire dans n’importe quelle autre zone viticole, y compris Cognac.

Les huit domaines attaquaient le refus par FranceAgriMer d’autoriser en 2017 ces transferts, rejetés au motif de « tentative de contournement du régime d’autorisation de replantation ». Le tribunal demande désormais à l’administration de délivrer les autorisations de replantation aux domaines concernés. Soit 44 hectares de vignes d’après nos renseignements.

« Ces viticulteurs se sont mis hors-jeu, mais ils ne sont pas pris de carton rouge de la part de l’État » regrette Christophe Véral, le président de l’Union Générale des Viticulteurs de l’AOC Cognac (UGVC). Qui glisse que l’affaire est désormais classée : « FranceAgriMer ne poursuivra pas en appel, la filière charentaise ne va pas y aller seule ». Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) s’étant en effet porté en appui de la défense de l’administration agricole.

Mais si les huit vignerons ont remporté la bataille administrative de 2017, la guerre des transferts de plantation est désormais perdue. Cette faille réglementaire dans la gestion concertée du potentiel viticole a depuis été fermée par le texte omnibus de la fin 2017, qui rétablit le statut européen de vins aptes à la production d’eaux-de-vie de vin sous IG. « L’important maintenant, c’est que tout soit désormais bloqué dans le bassin. Il n’est plus possible de passer d’un segment à l’autre » souligne Christophe Véral. « Il faut regarder loin et ensemble. Ce qui n’était pas le cas de ces huit vignerons » conclut-il.

D'après Alexandre Abellan de Vitisphère

Posté par stackanovins à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2018

Bonneau du Martray sous la coupe de la Romanée Conti

Selon Aubert de Villaine, cogérant du domaine de la Romanée Conti il s'agit d'une "toute petite affaire". Certes, il n'est pas question de vente. L'accord conclu entre le domaine de la Romanée-Conti et le domaine Bonneau du Martray à Pernand Vergelesse se résume à un contrat de fermage. Le dit contrat va permettre au premier d'exploiter 2,5 hectares du second en appellation Corton-Charlemagne. En Côte de Beaune, une telle surface est un trésor.

Le domaine Bonneau du Martray a appartenu à la même famille, les Le Bault de La Morinière pendant deux siècles, avant d'être vendu à prix d'or, en janvier 2017, à l'Américain Stanley Kroenke, par ailleurs propriétaire du vignoble californien Screaming Eagle, dans la Napa Valley. La propriété compte 11 hectares et ne produit évidemment que deux cuvées, un Corton en rouge et un Corton-charlemagne en blanc.

Pourquoi un tel accord entre ces deux entités ? Certains évoquent la difficulté du domaine Bonneau du Martray à bien mener l'ensemble du vignoble en biodynamie. D'où le recours à un expert de ce mode de viticulture très exigeant comme Aubert de Villaine. Pour ce dernier, le domaine Bonneau du Martray considère que les 11 hectares dont il dispose en Corton représentent une production trop importante pour son marché. Ils nous ont donc contactés pour reprendre 2,5 hectares dans le cadre d'un contrat de fermage. Cela a été facilité par nos très bonnes relations. C'est un beau challenge pour nous, car nous sommes déjà présents sur la colline avec le rouge (depuis 2008 dans le cadre d'un partenariat avec le domaine Prince Florent de Merode. Notre chef de cave Alexandre Bernier va s'occuper de la parcelle. Bien sûr, nous allons continuer à travailler les vignes, qui sont magnifiques, dans le même esprit. Le contrat de fermage sera applicable dès novembre 2018. La première vendange réalisée par notre équipe devrait avoir lieu en 2019. Nous devrions donc  sortir entre 8.000 et 10.000 bouteilles chaque année."

Il va s'agir du deuxième vin blanc produit par le domaine de la Romanée-Conti, qui vinifie aussi un Chardonnay en Montrachet. Une belle opération pour Aubert de Villaine. Reste un voile de mystère qui plane sur la stratégie choisie par le nouveau propriétaire du domaine Bonneau du Martray.

D'après Stéphane Reynaud du Figaro

Posté par stackanovins à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2018

Nebbiolo vins & terroirs à l'hotel saint James et d'Albany

Je ne pourrai malheureusement pas vous décrire ce qui a dû être la plus intéressante dégustation de l'année car pour la première fois en maintenant 6 ans d'activité l'accès m'a été refusé alors que j'étais inscrit  et avait reçu mon billet d'entrée.

Je me suis donc replié sur la manifestation organisée par Danièle Gerault au restaurant Beaucoup. Elle est agent d'une quarantaine de domaines dont des classiques comme Yann Chave en Crozes Hermitage, Le Clos des fées de Hervé Bizeul, Huet en Saumur ou Zind Humbrecht. Quelques pépites peu ou mal connues sont à découvrir :

- Domaine Allois en Ventoux & Lubéron donc au nord de la vallée du Rhône sud. Je vous recommande  Infiniment rouge 2016 70% Syrah et 30% Grenache. Très joli vin intense pour accompagner des viandes rouges à 8,50 €

- Domaine de la Croix Blanche à 89450-Tharoiseau à 7km au sud de Vézelay, en appellation Bourgogne Vézelay, la dernière AOP de la région. C'est certainement le plus beau rapport qualité, prix, plaisir que j'ai trouvé dans toute cette région. Un Chardonnay intense en bouche à rendre jaloux bien des Chablis voisins  pour seulement 10 €. Leur Irancy sans César  est  de l'achat de raisin sur pied, récolté et vinifié par leurs soins à 13,50 €.

- champagne Huguenot Tassin à 10110 Celles-sur-Ource : encore un domaine intéressant de l'Aube : Signature cuvée réalisée en barrique perpétuelle de 126 hl et renouvelée par 1/3 depuis 2004 avec 80% de Pinot noir accompagné de 20% du rarissime  Pinot blanc un beau vin de gastronomie dosé  à 6 gr mais avec une belle acidité pour l'équilibrer à 22 €.

Ferme des Grimaux à 61350-Mantilly. Nous sommes en plein Calvados du Domfrontais avec donc l'obligation d'un minimum de 30% de poiré et l'obligation de distiller en alambic à plateau type Savalle. Nous avons apprécié un Calvados de 8 ans avec 100 % de poire très typé à 30 € le col de 50 cl. Également, une eau de vie de Poiré ( provenant de la distillation de cidre de poire) ramenée à 44°. Un grand plaisir à 25 € le col de 50 cl. Monsieur Pacory comme bien d'autres dans cette région faisait appel à un distillateur ambulant qui a pris sa retraite. Il s'est donc associé avec didier Lemorton le fils de roger et petit fils dIsidor ainsi que 2 autres producteurs pour racheter l'alambic qui est maintenant sur son domaine.

 Une autre manifestations avaient lieu ce même jour, les vins grecs chez Mavromatis avec en particulier le domaine Argyros  à Santorin avec son cépage blanc Assyrtico si original.

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2018

Posté par stackanovins à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2018

pari fermier à la bergerie de Rambouillet

124 producteurs dont une trentaine de vignerons nous attendaient pour une fois sous un grand ciel tout bleu.

Comme toujours, une appellation peu connue Gris de Toul, un vin à base de 80% de Gamay et 20 % de Pinot avec une courte macération. Le Domaine de l'Ambroisie le proposait sous le vocable Mystic gris 2017 à 6.50€ le col. Si vous voulez vous en procurer rendez vous à la prochaine manifestation à la ferme de Viltain à Jouy en Josas (voir notre agenda mensuel pour la date). Une autre spécificité de ce producteur : Apothéose Givrée 2016 produit à seulement 1.700 cols de 50 cl. ce vin rouge à la robe saumonée moelleux n'est pas obtenu par cryoextraction mais après passage de 3 semaines en congélateur. Prévoir 14 € le col de 50 cl.

Toinet Lavalade  installé à Vignonet en appellation Saint Emilion sur un peu plus de 2 ha produit en culture raisonnée : il n’utilise aucun désherbant.Ses produits de traitement et les liens de ses vignes sont biodégradables, ses engrais sont bio. Il travaille manuellement  et la vinification est traditionnelle, sans levure ni filtration. Ce vigneron soucieux du respect de l’environnement propose plusieurs millésimes de deux types de cuvées issues de deux terroirs distincts : un vin élevé en cuve inox provenant de ses terres situées en plaine (cépage 100% Merlot) et un vin élevé en barriques pendant douze mois provenant de ses terres en coteaux (cépage 80% Merlot et 20% Cabernet franc). Malheureusement il a été une des victimes du gel et n'a malheureusement plus rien à fournir dans cettee appellation. Si tout va bien, il faudra attendre au mieux l' année prochaine pour retrouver ses cubitainers de 3 l (rentrant donc dans un frigo). Heureusement, il a acheté des vignes dans l'Entre deux mers ce qui lui permet de vous proposer un agéable Bordeaux à pris raisonnable. (sera également présent à Levallois et la ferme de Viltain).

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2018

 

Posté par stackanovins à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2018

La RVF 2018 au palais Brongniart

Un catalogue deux fois moins épais que les années précédentes et donc beaucoup de vignerons  & de visiteurs manquant. On ne risquait pas de se marcher sur les pieds cette année et donc pas de découvertes exceptionnelles.

C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé comme tous les ans l'Alsacienne Agathe Bursin à 68250 - Westhalten. J'ai adoré son Riesling Distelberg 2016 que j'ai préféré à  celui qu'elle produit sur le Zinkoepflé. Son Esprit de calcaire, assemblage de Riesling, Sylvaner et Pinot gris, produit à seulement 300 cols car le rendement est de 15 hl/ha est unique mais il faut accepter de le payer 42 €  le col.

Il n'y a qu'en Champagne où j'ai découvert des domaines de belle qualité que je ne connaissais pas et qui sont  des champagnes de gastronomie parfait pour accompagner tout un repas :

- Demilly de Baere à 10200-Bligny donc dans l'Aube : cuvée OR à base de 4 cépages dont le rarissime Pinot blanc, dosée à 4 gr avec une remarquable acidité. le col 15,40 € TTC. Si vous êtes intéressé, je suis prêt à organiser une commande groupée.

-- Michel Furdyana à 10110-celles sur Ource également dans l'Aube propose La Romane un rarissime 100% Pinot blanc élevé sous bois. Cette cuvée originale accompagnera plus particulièrement du poisson cru ou des sushis. prix 33,50€ le col.

- Etienne Calsac à 51190-Avize. Echappée Belle une fort belle cuvée bien entendu à 100% de Chardonnay car nous sommes dans la Côte des Blancs à Grauves sur un sol argilo calcaire avec une exposition Est, nord est . Un dosage de 3gr avec une belle acidité. Encore un Champagne de gastronomie   au prix  de 16 € le col. Si vous êtes intéressé, je suis également prêt à organiser une commande groupée.

 

Contactez l'auteur

 

reproduction interdite © stackanovins 2018

 

 

 

Posté par stackanovins à 09:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bernard Magrez veut se faire aussi gros que le boeuf

Déja propriétaire entre autre de Chateau Fombrauge & Pape Clément, il vient de s'offrir Chateau Le Sartre, une propriété de 33 ha de vignes qui produit 140.000 bouteilles dont 2/3 de rouge vendues 18 € le col.. Ce Pessac Léognan appartenait à la famille Perrin. A 700.000 € l'ha, faites le calcul.

Il a aussi récemment acquis 54 ha dans le Haut Médoc mitoyen de Chateau La Tour Carnet. Une fois les murs abattus, ce domaine atteindra  180 ha, ce qui permettra d'augmenter la production du 2e vin.

En plus, il a acquis 1,5 ha en Pomerol à probablement 1,2M° l'ha et a enfin réussi à s'offrir un ha en Chateauneuf du pape.    Il aurait également signé un bail emphytéotique pour exploiter de la vigne en Georgie.


Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2018

Posté par stackanovins à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2018

Bientot du vin Breton

"Nous avons reçu 22 candidatures, nous en avons sélectionné cinq et le choix sera effectué dans quelques semaines", explique à l'AFP David Lappartient (LR), maire de Sarzeau, commune qui veut relancer la viticulture  sur son territoire. En Bretagne, la présence de vigne est attestée au moins depuis le Moyen-Age. A Sarzeau, elle a occupé "plus d'un millier d'hectares". On y distillait en particulier la "Fine de Rhuys" et la dernière déclaration de vendanges remonte à 1993. Pour renouer avec son histoire, la commune va mettre à disposition de l'heureux élu une dizaine d'hectares autrefois plantés en ceps.

"L'objectif est de créer une activité professionnelle à part entière, avec l'ambition de faire un bon vin. On veut montrer que c'est possible", explique le maire, rappelant que le parcellaire de Sarzeau reste marqué par la vigne. La plantation est envisagée d'ici 18 mois à deux ans.

Au projet économique en biodynamie s'ajoute l'idée d'un atout touristique supplémentaire dans cette presqu'île très prisée, en bordure méridionale du golfe du Morbihan : "les vignes, c'est toujours quelque chose qui attire, ça crée de beaux paysages. Et les gens seront heureux de goûter un vin du coin", considère David Lappartient. L'élu est également président du Parc naturel régional du golfe du Morbihan (PNRGM), dont deux îles, Arz et Ilur, sont embarquées dans l'aventure viticole, la première pour un projet associatif et la seconde, pédagogique.

Viticulture insulaire

De fait, même s'ils sont encore timides, plusieurs autres projets professionnels sont sur les rails. Ainsi, après avoir travaillé chez des vignerons en Bourgogne et en Suisse, Mathieu Le Saux est en cours d'installation sur l'île de Groix, face à Lorient, pour un projet de "viticulture insulaire". "Le sous-sol de Groix est exceptionnel (...) On a cinq hectares et on compte planter la totalité en vigne avec l'espoir de premières vendanges d'ici cinq ans", assure le trentenaire.

Parallèlement, un gros domaine viticole du sud-est de la France est venu en prospection à Belle-Ile-en-mer en vue d'y développer un vignoble, a-t-on appris auprès de la société concernée qui veut rester discrète et affirme à l'AFP ne pas vouloir "communiquer sur le sujet pour le moment". David Lappartient confirme des contacts similaires pour le parc naturel : "On a reçu la visite de propriétaires de châteaux du bordelais  et de bourgogne qui réfléchissent. La vigne est un bon indicateur de l'évolution du climat", souligne-t-il.

Quand la maison Taittinger  plante dans le Kent ou que les Barclay cultivent la vigne à Sercq, dans les îles anglo-normandes, avec l'espoir d'en servir la production dans leur cinq étoiles londonien, tous les espoirs semblent en effet permis aux vignobles bretons.

Ce qui est certain, c'est que "le climat breton devrait devenir de plus en plus favorable à la vigne", considère Franck Baraer, climatologue à Météo France. "Le climat va continuer à se réchauffer et, à l'échéance de 50 ou 100 ans, le climat futur de Rennes pourrait être celui de Bordeaux, avec quelques degrés de plus qu'aujourd'hui", prévoit M. Baraer. Tout en tempérant ses propos : "Comparé aux régions continentales, la Bretagne n'est pas la région qui se réchauffe le plus en raison de la proximité de la mer" et de son pouvoir régulateur.

M. Baraer rappelle aussi que la Grande-Bretagne, nettement plus au nord, compte déjà environ "130 vignerons".

Des règles assouplies

En Bretagne, depuis une douzaine d'années, un groupe de passionnés de l'Association pour la reconnaissance des vins bretons (ARBV) se réunit régulièrement pour tester leurs crûs et les améliorer. Mais ces amateurs, qui cultivent de petites parcelles un peu partout en Bretagne, étaient bloqués jusqu'ici par une réglementation très stricte.

Depuis le 1er janvier 2016, une directive européenne a bousculé la donne. La France peut désormais accroître chaque année ses plantations de 1%, soit 8.000 hectares, selon France Agrimer. Et surtout, ces nouvelles plantations peuvent intervenir, sauf exception, sur l'ensemble du territoire.

"Actuellement, on délivre des autorisations de plantation pour 3.000 à 4.000 hectares par an. Il n'y a pas de restriction pour la Bretagne. Donc, tout demandeur inscrit comme exploitant viticole qui dépose un dossier recevra autorisation pour la totalité des hectares souhaités", explique Anne Haller, déléguée pour les filières viticoles à France Agrimer. "Il y a clairement des gens dans toutes les régions, y compris en Bretagne, qui sont très curieux de faire des expérimentations", constate Mme Haller.

Avec quelques collègues, Pierre-Yves Perrachon, viticulteur depuis plus de 30 ans à La Chapelle de Guinchay, dans le Beaujolais , est de ceux-là. Il avait rêvé il y a quelques années de tenter cette expérience dans le Morbihan, la terre de sa mère. "On avait un terrain en vue. On avait fait des analyses de sol et sélectionné 4/5 cépages. Mais ce qui nous a bloqué à l'époque, c'est l'administration", dit-il. La nouvelle règlementation pourrait peut-être le faire changer d’avis : "de mon côté, c'est suspendu"...

Pour Mathieu Le Saux, aucun doute : "dans cinq ans, c'est clair et net: il y aura cinq ou dix maisons viticoles en Bretagne!"

Il faut se rappeler qu'au moyen âge la cour de François II à Nantes avait un réalisé avec le cépage local Berligou  et qu'Anne Bretagne l'avait amené à la cour de France. On en retrouve aujourd'hui chez un producteur de Muscadet Poiron Dabin.

d'après AFP

Posté par stackanovins à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2018

Du vin de glace sur le Mont Blanc

D'après La Vigne - N° 295 - mars 2017

Vigneron en Savoie, Pascal Perceval fait mieux que les Allemands et les Canadiens.

Pour élaborer son vin de glace, il héliporte ses moûts au sommet du mont Blanc.

Réaliser les vinifications les plus hautes de France.

Non content de vinifier 37 cuvées différentes et d’emmener du vin au mont Blanc, c’est la nouvelle ambition de Pascal Perceval. « La tonnellerie du Sud-Ouest me confectionne un fût en acacia spécial. Je vais y mettre du moût et l’emporter sur le mont Blanc aux prochaines vendanges.»

Le vin sera isolé du froid grâce à des douelles plus épaisses. Il logera dans une enceinte en bois de 300 litres, insérée dans un fût de 700 litres. Pascal Perceval est également en train de faire du repérage pour immerger des bouteilles dans le lac Léman

« C’est un nom qui parle, comme le mont Blanc, et que l’on peut valoriser à l’export.»

Vin Toujours plus haut !

Ce 16 février, Pascal Perceval a donné rendez-vous à deux de ses ouvriers à La Vigne à 5h 30 du matin. Tournée de café avant d’entamer un périple peu banal : acheminer 20 hl de moût de Jacquère à plus de 3.600 mètres d’altitude, au refuge des Cosmiques, le point de départ pour l’ascension finale du mont Blanc.

Le vigneron cultive 50 ha aux Marches, en Savoie. Il y a dix ans, il vendange par accident des raisins de Jacquère gelés. L’eau glacée est retenue dans le pressoir. Il obtient un moût sucré et bien équilibré qui lui donne l’envie de se lancer dans l’élaboration d’un vin de glace.

Un vin qu’il ne fait pas dans la demi-mesure. Sa cuvée subit deux cryoextractions. Les raisins sont récoltés fin novembre, en pleine nuit, complètement gelés. « Sulfités et pressés, ils donnent des moûts à 13,5 degrés potentiels.

Nous les transférons dans des cuves en plastique de 5 hl, que je stocke dans un gros container climatisé.

Sept minutes de vol pour contempler l’immensité des reliefs alpins et déjà nous sautons dans la poudreuse, aux pieds des Cosmiques. L’hélicoptère, lui, replonge vers la vallée. Lorsqu’il réapparaît, il transporte un gros baluchon de provisions et se positionne au-dessus de la terrasse du refuge. Pascal et Élise réceptionnent le colis. Aussitôt, une chaîne humaine se forme pour décharger sacs de riz et autres aliments dans la cuisine. Les gestes sont rodés. L’opération se répète cinq fois, puis l’hélicoptère revient avec une première cuve de moût. Les deux amis la font glisser dans un coin de la terrasse. Les trois autres cuves feront le même chemin. L’équipe a tout juste le temps de sabrer le champagne, de prendre la pose à 4 °C pour bloquer les départs en fermentation » , explique-t-il.

La suite est spectaculaire.

Depuis neuf ans, entre février et mars, Pascal Perceval transporte ces moûts sur le mont Blanc pour qu’ils gèlent une seconde fois.

« Pendant trois ans, nous avons emprunté le téléphérique qui monte à l’Aiguille du Midi, à 3 800 mètres.

Désormais, nous les héliportons au refuge des Cosmiques, 200 mètres plus bas. »

Ce voyage a lieu quelques jours avant l’ouverture du refuge. Le vigneron partage ainsi l’hélicoptère avec l’équipe de gardiennage, qui y apporte des provisions.

À 6 heures, Pascal Perceval et ses ouvriers chargent les quatre cuves de Jacquère dans le camion de livraison. Nous quittons les Marches, direction Chamonix, à 160 km, d’où l’hélicoptère doit décoller à 10 heures.

« Il nous faut deux heures de route. Mais nous prenons de l’avance. » A 30 € la minute, mieux vaut être ponctuel.

A 8 heures, le vigneron arrive à destination. L’équipe d’Élise, gérante du refuge des Cosmiques, est déjà là.

Pascal et ses ouvriers déchargent les cuves et les entourent de harnais qui permettront de les accrocher à l’hélicoptère. Le temps d’une petite pause croissants avec vue dégagée sur l’Aiguille du Midi, et voilà l’hélicoptère.

L’équipe du refuge fait le premier voyage. Un quart d’heure plus tard, l’hélicoptère redescend. Pascal Perceval se courbe et monte à bord. Nous le suivons avec un de ses ouvriers. L’autre reste sur place. C’est lui qui arrimera les cuves à l’hélicoptère.

Chaque année, Pascal Perceval produit 8.000 bouteilles de 37,5 cl de vin de glace, étiquetées vin de France.

Il vend la bouteille 40 € TTC, présentée dans un coffret en bois.

malgré ses 150 g/l de sucre résiduel, cette cuvée garde une belle fraîcheur avec des arômes de figue et de mimosa. Restaurants gastronomiques et épiceries fines de la région sont séduits.

Le vigneron écoule aussi son vin dans plusieurs salons français. son objectif est désormais de développer l’export, en visant, dans un premier temps, les États-Unis et Hong Kong.

« Il fait doux aujourd’hui, mais la nuit la température tombe à - 35 °C. Les jus devraient geler en trois ou quatre jours. Je reviendrai les chercher dans trois semaines, lorsque le refuge aura besoin de se réapprovisionner » , relate le vigneron. Il en profitera également pour remonter de nouvelles cuves, restées dans le container réfrigéré.

Alors qu’elles ne sont remplies qu’aux deux tiers à l’arrivée, les cuves repartiront pleines. Un gros glaçon aura pris la place laissée libre. De retour au domaine, Pascal Perceval soutire le peu de jus resté liquide par la vanne du bas, dans des cuves en Inox à chapeau flottant.

« Sur les 20 hl de départ, je récupère environ 7 hl d’une liqueur très sucrée, au TAP compris entre 28 et 32 », détaille-t-il. Il ne lui faut pas moins d’un hectare pour obtenir 15hl.

Les moûts partent en fermentation sans levurage au bout de quelques jours.

« L’aération provoquée par le soutirage doit aider. »

Après deux mois de fermentation à 17°C, les levures fatiguent.

« C’est pourquoi notre vin de glace ne dépasse pas les 9,5 % vol. et contient 150 g/l de sucres résiduels. »

Il est alors muté avec 4g /hl de SO2

. Une partie est transvasée dans des barriques neuves d’acacia. Le vin y passe quatre mois et gagne en gras et en couleur. Après un collage à labentonite et une filtration tangentielle, la cuvée est embouteillée, prête à gagner les tables des grands chefs savoyards.

Marion Bazireau

Posté par stackanovins à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les péripéties des classements dans le Bordelais

La difficulté pour s’y retrouver facilement dans cette région tient  à la pluralité des classements.
Le  plus ancien celui du 18 avril 1855 a été réalisé  à cette époque par  Georges Merman syndic de l’union des Courtiers à la demande de l’empereur Napoléon III en vue de l’Exposition Universelle qui devait se tenir à Paris cette même année.
Ce dernier, se contenta en fait de créer cinq catégories en se basant sur les prix de ventes des vins du Médoc et de Graves uniquement, ignorant superbement  les appellations de la rive droite qui n’étaient pas de son ressort et les vins blancs secs. Un classement  à part fut réalisé pour les vins blancs liquoreux du Sauternais.
- Classement du 18 avril 1855
par rang et par ordre alphabétique :
PREMIERS CRUS
Château Haut-Brion (Graves)
Château Lafite-Rothschild (Pauillac)
Château Latour (Pauillac) Château Margaux (Margaux)
Château Mouton- Rothschild (Pauillac), depuis 1973 (merci à Jacques Chirac jeune ministre de l'agriculture de l'époque)
DEUXIEMES CRUS
Château Brane-Cantenac (Margaux) Château Cos d’Estournel (Saint-Estèphe) Château Ducru-Beaucaillou (Saint-Julien)
Château Durfort-Vivens (Margaux) Château Gruaud-Larose (Saint -Julien)
 Château Lascombes (Margaux) Château Léoville Las Cases (Saint-Julien)
Château Léoville-Poyferré (Saint -Julien) Château Léoville-Barton (Saint-Julien)
Château Montrose (Saint-Estèphe) Château Pichon Longueville Baron (Pauillac)
Château Pichon Iongueville Comtesse de Lalande (Pauillac) Château Rauzan -Ségla (Margaux) Château Rauzan -Gassies (Margaux)
TROISIEMES CRUS
Château Boyd-Cantenac ( (Margaux) Château Cantenac Brown (Margaux) Château Calon-Ségur (Saint-Estèphe) Château Desmirail(Margaux) Château Ferriere (Margaux) Château Giscours (Margaux)
Château d’lssan (Margaux) Château Kirwan (Margaux) Château Lagrange (Saint -Julien) Château La lagune Liant Médoc) Château Langoa (Saint-Julien)
Château Malescot-Saint-Exupéry (Margaux) Château Marquis d’Alesme-Becker (Margaux)
Château Palmer (Margaux)
QUATRIEMES CRUS
Château Beychevelle (Saint-Julien) Château Branaire-Ducru (Saint - Julien) Château Duhart-Milon-Rothschild (Pauillac) Château Lafon Rocher (Saint Julien)
Château Marquis de Tertre (Margaux)
Château Pouget (Margaux)
Château Prieuré lichine (Margaux)
Château Saint-Pierre (Saint-Julien)         
Château Talbot (Saint-Julien) Château La Tour Carnet (Haut-Médoc)
CINQUIEMES CRUS
Château Batailley (Pauillac) Château Haut-Batailley (Pauillac)
Château Belgrave (Haut Médoc)
Château Camensac (Haut-Médloc) Château Camtemerle (Haut Médoc) rajouté en septembre 1855
Château Clerc-Milon (Pauillac) Château Cos-Labory (Saint -Estèphe) Château Croizet Baies (Pauillac) Château Dauzac (Magaux)
Château Grand-Puy-Ducasse (Pauillac)
Château Grand-Puy-Lacoste (Pauillac)
Château Haut-Bages-Libéral (Pauillac) Château Lynch-Bages( Pauillac) Château Lynch Moussas (Pauillac) Château Mouton-Baronne Philippe (Pauillac)
Château Pédesclaux (Pauillac)
 Château Pontet-Canet (Pauillac) Château du Tertre (Margaux)
Pour les blancs liquoreux :
PREMIER CRU SUPÉRIEUR
Château d’Yquem
PREMIERS CRUS
Château Climens
Château Coutet Château Guiraud
Château Lafaurie-Peyraguey Clos Haut-Peyraguey
Château Rayne-Vigneau
Château Rabaud-Promis Château Sigalas-Rabaud
Château Rieussec Château Suduiraut
Château La Tour Blanche
SECONDS CRUS
Château d’Arche
Château Broustet Château Nairac
Château Caillou Château Doisv-Daine
Château Doisy -Dubroca
Château Doisy-Védrines Château Filhot
Château Lamothe (Despujols) Château Lamothe (Guignard)
Château de Malle
Château Myrat
Château Romer
Château Romer-Du Hayot
Château Suau
Les Graves
depuis 1953, modifié en 1959 et par ordre alphabétique soit en blanc soit en rouge ou les deux :
Château Bouscaut (en rouge et en blanc)
Château Carbonnieux (en rouge et en blanc)
Domaine de Chevalier (en rouge et en blanc)
Château Couhins (en blanc) Château Couhins-Lurton (en blanc) Château Fieuzal (en rouge) Château Haut Bailly (en rouge) Château Haut-Brion (en rouge) et seul cru classé en 1855 dans cette région
Château Laville-Haut-Brion (en blanc) Château Malartic-Lagravière (en rouge et en blanc)
Château La Mission Haut Brion (en rouge)
Château Olivier (en rouge et en blanc )
Château Pape Clément (en rouge) Château Smith-Haut-Lafitte (en rouge)  
Château Latour Haut Brion (en rouge) Château La Tour-Martillac (en rouge et en blanc)
Pour les Saint Emilion et les crus Bourgeois, voir l'article du 19 septembre 2012.
Quand à Pomerol qui n'a aucun classement, c'est aussi la guerre judiciaire.
En 2009, un décret a été  publié qui indique que tout propriétaire vinifiant et ou élevant des vins hors de l’aire géographique de l’appellation délimitée par le syndicat viticole, n'aura plus le droit de faire figurer cette appellation sur l' étiquette et ce à compter de la récolte 2018.
Un nouveau décret, daté de novembre 2011, repousse la date butoir à 2021 et précise que l’aire géographique de l’AOP Pomerol bénéficie d’un élargissement à une partie de la commune de Libourne, dont le quai du Priourat où se situent plusieurs poids lourds de l’appellation.
Cependant, neuf châteaux restent concernés par la menace de ne plus pouvoir mentionner l’appellation Pomerol sur leurs étiquettes : Domaine de la Pointe, Vieux Taillefer, Haut-Tropchaud, Lafleur-Grangenveuve, La Truffe, Les Graves de Cantereau, Clos de la Vieille Eglise, Vray Croix de Gay et Grand Moulinet. Fin juillet, la cour d’appel de Bordeaux a jugé  que le Syndicat de Pomerol avait agi légalement et justement et que les « bannis » devraient se plier aux exigences qui leur sont imposées ou ne plus faire figurer l’appellation Pomerol sur leurs bouteilles.


 reproduction interdite © stackanovins 2018

Posté par stackanovins à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tous savoir sur les I.G.P (ex vin de pays).

L'IGP, anciennement  Vin de Pays , est un vin de table à origine géographique déterminée. Les conditions requises pour obtenir la mention Vin de Pays sont les suivantes :
  

 •    rendement inférieur à 90 hectolitres par hectare pour les vins blancs, 85 hl pour les vins rouges et rosés, dans des exploitations où le rendement ne doit pas dépasser 100 hl/ha.Nous sommes bien loin des AOC qui tournent autour des 45 hl/ha hormis l'Alsace qui peut monter à 80 hl/ha ce qui explique la mauvaise qualité de beaucoup de ceux-çi en grande surface. On trouve par contre des pépites à prix raisonnable ou très originales, voir en particulier mon article du 12 mai  2014 sur le Languedoc Roussillon.
  

 •    degré d’alcool minimum, différent selon les régions (10 %  dans le Midi, 9,5 %  dans le Sud-Ouest et le Centre-Est, 9 %  pour la Vallée de la Loire et l’Est).
    •    Teneur en anhydride sulfureux (SO2) 125 mg/l pour les vins rouge ; 150 mg/l pour les vins blancs et rosés (pour les vins contenant une quantité de sucre supérieure ou égale à 5 g/l la teneur ne doit pas dépasser 150 mg/l pour les vins rouges et 175 mg/l pour les vins blancs et rosés).
  

 •    acidité volatile inférieure à 0,55 g/l (11,22 meq/l) exprimée en acide sulfurique ou à 0,65 g/l (13,26 meq/l) pour les vins ayant terminé leur fermentation malolactique
  

 •    Il existe aujourd’hui 151 IGP (vins de pays), hiérarchisés en trois niveaux de dénomination (régionale, départementale et de zone)
    •    six IGP à dénomination régionale :

    ◦    le Val-de-loire (vignoble de la vallée de la Loire) ;
  

 ◦    l'Atlantique (vignoble de Bordeaux, de Dordogne et des Charentes) ;
    ◦    le Comté-tolosan (vignoble du Sud-Ouest) ;
    ◦    le Pays-d'oc (vignoble du Languedoc-Roussillon) ;
    ◦    le Méditerranée (vignoble de Provence) ;
    ◦    le Comté-rhodanien (vignoble de la vallée du Rhône)

    •    52 IGP à dénomination départementale, tel que le Pays-d'hérault, le Var ou le Bouches-du-rhône

    •    94 IGP à dénomination de zone, tels le Coteaux-de-Peyriac, Coteaux-de-Miramont ou le Côtes-de-Gascogne.
 Les IGP représentent un quart de la production française en volume (entre 25 et 30 % selon les années). Le Languedoc-Roussillon est la région produisant le plus de vins de pays (70 % de la production française de vins de pays en 2003) et compte 62 dénominations, dont une régionale, quatre départementales, et 57 de zone .
Certains vins de pays doivent se plier à des critères spécifiques plus restrictifs.
Les vins de pays doivent être vinifiés et conservés à part; ils font l’objet d’un contrôle de leurs qualités organoleptiques par une commission spéciale de dégustation qui attribue les agréments.
Région Vallée de La Loire
-Vin de Pays régional :
Vin de Pays du Jardin de la France
-Vins de Pays de département :
Vin de Pays du Cher
Vin de Pays des Deux-Sèvres
Vin de Pays de l'Indre et Loire
Vin de Pays du Loir et Cher
Vin de Pays de la Loire Atlantique
Vin de Pays du Loiret
Vin de Pays de la Nièvre
Vin de Pays de la Sarthe
Vin de Pays de la Vendée
Vin de Pays de la Vienne

-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays du Bourbonnais
Vin de Pays des Coteaux Charitois
Vin de Pays des Coteaux du Cher et de l'Arnon
Vin de Pays des Marches de Bretagne
Vin de Pays de Retz
Région de l'Est
-Vins de Pays de département :
Vin de Pays de la Côte d'Or
Vin de Pays de la Meuse
Vin de Pays du Bas Rhin
Vin de Pays du Haut Rhin
Vin de Pays de l'Yonne
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays des Coteaux de Coiffy
Vin de Pays de Franche-Comté
Région Aquitaine et Charentes
-Vins de Pays de département :
Vin de Pays de la Dordogne
Vin de Pays de la Gironde
Vin de Pays des Landes
Vin de Pays du Lot et Garonne
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de l'Agennais
Vin de Pays Charentais
Vin de Pays des Terroirs Landais
Vin de Pays de Thézac-Perricard
Région Rhône-Alpes
-Vin de Pays régional :
Vin de Pays des Comtés Rhodaniens
-Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l'Ardèche
Vin de Pays de la Drôme
Vin de Pays du Puy de Dôme
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays d'Allobrogie
Vin de Pays des Balmes Dauphinoises
Vin de Pays des Collines Rhodaniennes
Vin de Pays du Comté de Grignan
Vin de Pays des Coteaux de l'Ardèche
Vin des Pays des Coteaux des Baronnies
Vin de Pays des Coteaux du Gresivaudan
Vin de Pays d'Urfé
Région Provence-Côte d'Azur
-Vins de Pays de département :
Vin de Pays des Alpes de Haute Provence
Vin de Pays des Alpes Maritimes.
Vin de Pays des Bouches du Rhône
Vin de Pays des Hautes Alpes
Vin de Pays du Var
Vin de Pays du Vaucluse
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays d'Argens
Vin de Pays des Maures
Vin de Pays du Mont-Caume
Vin de Pays de la Petite Crau
Vin de Pays de la Principauté d' Orange
Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion
Région Corse
-Vin de Pays de zone :
Vin de Pays de l'Ile de Beauté
Région Languedoc-Roussillon
-Vin de Pays régional :
Vin de Pays d'Oc
Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l'Aude
Vin de Pays du Gard
Vin de Pays de l'Hérault
Vin de Pays des Pyrénées Orientales
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de l'Ardailhou
Vin de Pays de la Bénovie
Vin de Pays du Bérange
Vin de Pays de Bessan
Vin de Pays de Cassan
Vin de Pays Catalan
Vin de Pays de Caux
Vin de Pays de Cessenon
Vin de Pays de la Cité de Carcassonne
Vin de Pays des Collines de la Moure
Vin de Pays des Coteaux de Bessilles
Vin de Pays des Coteaux de la Cabrerisse
Vin de Pays des Coteaux Cévenols
Vin de Pays des Coteaux de Cèze
Vin de Pays des Coteaux d'Enserune
Vin de Pays des Coteaux de Fenouillèdes
Vin de Pays des Coteaux Flaviens
Vin de Pays des Coteaux de Fontcaude
Vin de Pays des Coteaux de Laurens
Vin de Pays des Coteaux du Libron
Vin de Pays des Coteaux du Littoral Audois
Vin de Pays des Coteaux de Miramont
Vin de Pays des Coteaux de Murviel
Vin de Pays des Coteaux de Narbonne
Vin de Pays des Coteaux de Peyriac
Vin de Pays des Coteaux du Pont du Gard
Vin de Pays des Coteaux du Salagou
Vin de Pays des Coteaux du Salavès
Vin de Pays des Coteaux du Temenès
Vin de Pays des Côtes du Brian
Vin de Pays des Côtes Catalanes
Vin de Pays des Côtes du Céressou
Vin de Pays des Côtes de Lastours
Vin de Pays des Côtes du Lézignan
Vin de Pays des Côtes du Libac
Vin de Pays des Côtes de Pérignan
Vin de Pays des Côtes de Prouille
Vin de Pays des Côtes de Thau
Vin de Pays des Côtes de Thongue
Vin de Pays de la Côte Vermeille
Vin de Pays des Côtes du Vidourle
Vin de Pays de Cucugnan
Vin de Pays des Gorges de l'Hérault
Vin de Pays d'Hauterive en Pays d'Aude
Vin de Pays des Hauts de Badens
Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Aude
Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Orb
Vin de Pays du Mont Baudile
Vin de Pays du Mont Bouquet
Vin de Pays des Monts de la Grage
Vin de Pays de Pézenas
Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion
Vin de Pays du Torgan
Vin de Pays de l'Uzège
Vin de Pays des Vals d'Agly
Vin de Pays du Val de Cesse
Vin de Pays du Val de Dagne
Vin de Pays du Val de Montferrand
Vin de Pays du Val d'Orbieu
Vin de Pays de la Vallée du Paradis
Vin de Pays de la Vaunage
Vin de Pays de la Vicomté d'Aumelas
Vin de Pays de la Vistrenque
Région Midi Pyrénées
-Vin de Pays régional :
Vin de Pays du Comté Tolosan
Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l'Aveyron
Vin de Pays du Grès
Vin de Pays de la Haute Garonne
Vin de Pays du Lot
Vin de Pays des Pyrénées Atlantiques
Vin de Pays du Tarn et Garonne
-Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de Bigorre
Vin de Pays des Coteaux de Glanes
Vin de Pays des Coteaux du Quercy
Vin de Pays des Coteaux et Terrasses de Montauban
Vin de Pays des Côtes de Gascogne
Vin de Pays des Côtes de Montestruc
Vin de Pays des Côtes du Condomois
Vin de Pays des Côtes du Tarn
Vin de Pays des Gorges et Côtes de Millau
Vin de Pays de Saint Sardos
Vin de pays de l'Agenais / Sud-Ouest Lot-et-Garonne
Vin de pays d'Aigues / Provence Bouches-du-Rhône
Vin de pays de l'Ain /Vallée du Rhône Ain
Vin de pays de l'Allier / Centre Allier
Vin de pays d'Allobrogie/ Savoie Haute-Savoie et Ain
Vin de pays des Alpes-de-Haute-Provence / Sud-Est Alpes-de-Haute-Provence
Vin de pays des Alpes-Maritimes/ Provence Alpes-Maritimes
Vin de pays de l'Ardailhou/ Languedoc Hérault
Vin de pays de l'Ardèche / Vallée du Rhône Ardèche
Vin de pays d'Argens/ Provence Var
Vin de pays de l'Ariège /Sud-Ouest Ariège
Vin de pays de l'Aude / Languedoc Aude
Vin de pays de l'Aveyron / Sud-Ouest Aveyron
Vin de pays des Balmes /dauphinoises Savoie Isère et Savoie
Vin de pays de la Bénovie / Languedoc Hérault
Vin de pays de Bérange / Languedoc Hérault
Vin de pays de Bessan /Languedoc Hérault
Vin de pays de Bigorre /Sud-Ouest Hautes-Pyrénées
Vin de pays des Bouches-du-Rhône /Provence / Bouches-du-Rhône
Vin de pays du Bourbonnais /Vallée de la Loire Allier
Vin de pays du Calvados / Normandie Calvados
Vin de pays de Cassan / Languedoc Hérault
Vin de pays catalan / Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays cathare /Languedoc Aude
Vin de pays de Caux /Languedoc Hérault
Vin de pays de Cessenon /Languedoc Hérault
Vin de pays des Cévennes /Vallée du Rhône Gard
Vin de pays charentais /Charentes Charente et Charente-Maritime
Vin de pays de la Charente /Charentes Charente
Vin de pays de Charente-Maritime/ Charentes Charente et Charente-Maritime
Vin de pays du Cher / Vallée de la Loire Cher
Vin de pays de la cité de Carcassonne / Languedoc Aude
Vin de pays des Collines de la Moure / Languedoc Hérault
Vin de pays des Collines rhodaniennes/ Vallée du Rhône Drôme
Vin de pays du Comté de Grignan / Vallée du Rhône Drôme
Vin de pays du Comté Tolosan
Vin de pays des Comtés rhodaniens / Vallée du Rhône Loire, Rhône, Ain, Isère, Drôme, Ardèche
Vin de pays du Condomois / Sud-Ouest Gers
Vin de pays de Corrèze / Sud-Ouest Corrèze
Vin de pays de la Côte Vermeille / Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays des Coteaux charitois / Vallée de la Loire Nièvre
Vin de pays des Coteaux d'Ensérune /Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux de Coiffy /L'Est Haute-Marne
Vin de pays des Coteaux de l'Ardèche / Vallée du Rhône Ardèche
Vin de pays des Coteaux de l'Auxois /Bourgogne Côte-d'Or
Vin de pays des Coteaux de Bessilles / Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux de Cèze /Languedoc Gard
Vin de pays des Coteaux de Fontcaude/ Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux de Glanes /Sud-Ouest Lot
Vin de pays des Coteaux de La Cabrerisse /Languedoc Aude
Vin de pays des Coteaux de Laurens /Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux de Miramont /Languedoc Aude
Vin de pays des Coteaux de Montélimar / Vallée du Rhône Drôme
Vin de pays des coteaux de Murviel /Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux de Narbonne / Languedoc Aude
Vin de pays des Coteaux de Peyriac /Languedoc Aude
Vin de pays des Coteaux de Seyssuel / Vallée du Rhône Ain
Vin de pays des Coteaux de Tannay /Vallée de la Loire Nièvre
Vin de pays des Coteaux des Baronnies /Vallée du Rhône Drôme
Vin de pays des Coteaux des Fenouillèdes /Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays des Coteaux du Cher et de l'Arnon / Vallée de la Loire Cher
Vin de pays des Coteaux du Grésivaudan / Savoie Isère
Vin de pays des Coteaux du Libron /Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux du Littoral Audois / Languedoc Aude
Vin de pays des Coteaux du Pont du Gard /Languedoc Gard
Vin de pays des Coteaux du Salagou / Languedoc Hérault
Vin de pays des Coteaux et Terrasses de Montauban /Sud-Ouest Tarn-et-Garonne
Vin de pays des Coteaux Flaviens /Languedoc Hérault
Vin de pays des Côtes catalanes /Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays des Côtes de Gascogne /Sud-Ouest Gers
Vin de pays des Côtes de Lastours /Languedoc Aude
Vin de pays des Côtes de Pérignan /Languedoc Aude
Vin de pays des Côtes de Prouilhe /Languedoc Aude
Vin de pays des Côtes de Thau /Languedoc Hérault
Vin de pays des Côtes de Thongue /Languedoc Hérault
Vin de pays des Côtes du Brian/ Languedoc Hérault
Vin de pays des Côtes du Ceressou Languedoc Hérault
Vin de pays des Côtes du Tarn / Sud-Ouest Tarn
Vin de pays des Côtes du Vidourle /Languedoc Gard
Vin de pays de la Creuse /Centre Creuse
Vin de pays du Cucugnan /Languedoc Aude
Vin de pays des Deux-Sèvres / Vallée de la Loire Deux-Sèvres
Vin de pays de Dordogne /Sud-Ouest Dordogne
Vin de pays du Doubs /Jura Doubs
Vin de pays de la Drôme/ Vallée du Rhône Drôme
Vin de pays du Duché d'Uzès /Languedoc Gard
Vin de pays de Franche-Comté/ Jura Doubs et Jura
Vin de pays du Gard /Languedoc/Rhône Gard
Vin de pays du Gers /Sud-Ouest Gers
Vin de pays des Gorges de l'Hérault Languedoc Hérault
Vin de pays de Haute-Garonne /Sud-Ouest Haute-Garonne
Vin de pays de Haute-Marne / L'Est Haute-Marne
Vin de pays de Haute-Saône /L'Est Haute-Saône
Vin de pays de la Haute Vallée de l'Aude /Languedoc Aude
Vin de pays de la Haute Vallée de l'Orb /Languedoc Hérault
Vin de pays de la Haute-Vienne /Centre Haute-Vienne
Vin de pays d'Hauterive /Languedoc Aude
Vin de pays des Hautes-Alpes /Sud-Est Hautes-Alpes
Vin de pays des Hautes-Pyrénées /Sud-Ouest Hautes-Pyrénées
Vin de pays des Hauts de Badens /Languedoc Aude
Vin de pays de l'Hérault /Languedoc Hérault
Vin de pays de l'Ile de Beauté / Corse /Corse
Vin de pays de l'Indre / Vallée de la Loire Indre
Vin de pays de l'Indre-et-Loire Vallée de la Loire Indre-et-Loire
Vin de pays de l'Isère / Vallée du Rhône Isère
Vin de pays du Jardin de la France
Vin de pays des Landes / Sud-Ouest Landes
Vin de pays du Loir-et-Cher / Vallée de la Loire Loir-et-Cher
Vin de pays de la Loire-Atlantique /Vallée de la Loire Loire-Atlantique
Vin de pays du Loiret /Vallée de la Loire Loiret
Vin de pays du Lot /Sud-Ouest Lot
Vin de pays du Lot-et-Garonne / Sud-Ouest Lot-et-Garonne
Vin de pays du Maine-et-Loire/ Vallée de la Loire Maine-et-Loire
Vin de pays des Marches de Bretagne /Bretagne Loire-Atlantique, Ille-et-Villaine
Vin de pays des Maures / Provence Var
Vin de pays de la Meuse /L'Est Meuse
Vin de pays du Mont Baudile / Languedoc Hérault
Vin de pays du Mont Caume / Provence Var
Vin de pays de Montestruc / Sud-Ouest Gers
Vin de pays des Monts de la Grage /Languedoc Hérault
Vin de pays de la Nièvre /Vallée de la Loire Nièvre
Vin de pays de la Petite Crau/ Provence Bouches-du-Rhône
Vin de pays d'Oc /Languedoc Gard, Hérault, Aude et Pyrénées-Orientales
Vin de pays du Périgord /Sud-Ouest Dordogne
Vin de pays de Pézenas Languedoc / Hérault
Vin de pays Portes de Méditerranée / Sud-Est Hautes-Alpes, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence,/ Alpes-Maritimes, Var,
Vin de pays de la Principauté d'Orange / Provence Bouches-du-Rhône
Vin de pays du Puy-de-Dôme /Centre Puy-de-Dôme
Vin de pays des Pyrénées-Atlantiques/ Sud-Ouest Pyrénées-Atlantiques
Vin de pays des Pyrénées-Orientales / Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays des Sables du Golfe du Lion /Languedoc Gard
Vin de pays de Saint-Sardos /Sud-Ouest (passé en aovdqs en 2005)
Vin de pays de la Sainte Beaume /Provence Var
Vin de pays de Sainte-Marie-La-Blanche Bourgogne / Côte-d'Or
Vin de pays de la Sarthe /Vallée de la Loire Sarthe
Vin de pays de la Saône-et-Loire /Bourgogne Saône-et-Loire
Vin de pays de la Seine-et-Marne/ L'Est Seine-et-Marne
Vin de pays du Tarn /Sud-Ouest Tarn
Vin de pays du Tarn-et-Garonne Sud-Ouest Tarn-et-Garonne
Vin de pays des Terroirs Landais/ Sud-Ouest Landes
Vin de pays de Thézac-Perricard / Sud-Ouest Lot-et-Garonne
Vin de pays du Torgan /Languedoc /Aude
Vin de pays d'Urfé /Vallée de la Loire Loire
Vin de pays du Val de Cesse / Languedoc Aude
Vin de pays du Val de Dagne / Languedoc Aude
Vin de pays du Val de Montferrand /Languedoc Hérault
Vin de pays de la Vallée du Paradis / Languedoc Aude
Vin de pays des Vals d'Agly /Roussillon Pyrénées-Orientales
Vin de pays du Var /Provence Var
Vin de pays du Vaucluse / Sud-Est Vaucluse
Vin de pays de la Vaunage /Languedoc Gard
Vin de pays de la Vendée /Vallée de la Loire Vendée
Vin de pays de la Vicomté d'Aumelas /Languedoc Hérault
Vin de pays de la Vienne /Vallée de la Loire Vienne
Vin de pays des Coteaux du Verdon /Provence Var
Vin de pays de la Vistrenque / Languedoc Gard
Vin de pays de l'Yonne / L'Est Yonne
 
 
Ancienne liste des vins de Pays français :
 
 
Région Vallée de La Loire
-1 Vin de Pays régional :
Vin de Pays du Jardin de la France
 
- 16 Vins de Pays de département :
Vin de Pays du Cher
Vin de Pays des Deux-Sèvres
Vin de Pays de l’Indre et Loire
Vin de Pays du Loir et Cher
Vin de Pays de la Loire Atlantique
Vin de Pays du Loiret
Vin de Pays de la Nièvre
Vin de Pays de la Sarthe
Vin de Pays de la Vendée
Vin de Pays de la Vienne
Vins de Pays de zone :
Vin de Pays du Bourbonnais
Vin de Pays des Coteaux Charitois
Vin de Pays des Coteaux du Cher et de l’Arnon
Vin de Pays des Marches de Bretagne
Vin de Pays de Retz
 
Région de l’Est
- 5 Vins de Pays de département :
Vin de Pays de la Côte d’Or
Vin de Pays de la Meuse
Vin de Pays du Bas Rhin
Vin de Pays du Haut Rhin
Vin de Pays de l’Yonne
 
- 2 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays des Coteaux de Coiffy
Vin de Pays de Franche-Comté
 
Région Aquitaine et Charentes
- 4 Vins de Pays de département :
Vin de Pays de la Dordogne
Vin de Pays de la Gironde
Vin de Pays des Landes
Vin de Pays du Lot et Garonne
 
- 4 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de l’Agennais
Vin de Pays Charentais
Vin de Pays des Terroirs Landais
Vin de Pays de Thézac-Perricard
 
Région Rhône-Alpes
- 5 Vins de Pays régional :
Vin de Pays des Comtés Rhodaniens
Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l’Ardèche
Vin de Pays de la Drôme
Vin de Pays du Puy de Dôme
 
- 8 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays d’Allobrogie
Vin de Pays des Balmes Dauphinoises
Vin de Pays des Collines Rhodaniennes
Vin de Pays du Comté de Grignan
Vin de Pays des Coteaux de l’Ardèche
Vin des Pays des Coteaux des Baronnies
Vin de Pays des Coteaux du Graisivaudan
Vin de Pays d’Urfé
 
-Région Provence-Côte d’Azur
- 6 Vins de Pays de département :
Vin de Pays des Alpes de Haute Provence
Vin de Pays des Alpes Maritimes.
Vin de Pays des Bouches du Rhône
Vin de Pays des Hautes Alpes
Vin de Pays du Var
Vin de Pays du Vaucluse
 
- 6 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays d’Argens
Vin de Pays des Maures
Vin de Pays du Mont-Caume
Vin de Pays de la Petite Crau
Vin de Pays de la Principauté d’ Orange
Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion
 
 
Région Corse
- 1Vin de Pays de zone :
Vin de Pays de l’Ile de Beauté
 
 
Région Languedoc-Roussillon
- 1Vin de Pays régional :
Vin de Pays d’Oc
 
- 4 Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l’Aude
Vin de Pays du Gard
Vin de Pays de l’Hérault
Vin de Pays des Pyrénées Orientales
 
- 63 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de l’Ardailhou
Vin de Pays de la Bénovie
Vin de Pays du Bérange
Vin de Pays de Bessan
Vin de Pays de Cassan
Vin de Pays Catalan
Vin de Pays de Caux
Vin de Pays de Cessenon
Vin de Pays de la Cité de Carcassonne
Vin de Pays des Collines de la Moure
Vin de Pays des Coteaux de Bessilles
Vin de Pays des Coteaux de la Cabrerisse
Vin de Pays des Coteaux Cévenols
Vin de Pays des Coteaux de Cèze
Vin de Pays des Coteaux d’Enserune
Vin de Pays des Coteaux de Fenouillèdes
Vin de Pays des Coteaux Flaviens
Vin de Pays des Coteaux de Fontcaude
Vin de Pays des Coteaux de Laurens
Vin de Pays des Coteaux du Libron
Vin de Pays des Coteaux du Littoral Audois
Vin de Pays des Coteaux de Miramont
Vin de Pays des Coteaux de Murviel
Vin de Pays des Coteaux de Narbonne
Vin de Pays des Coteaux de Peyriac
Vin de Pays des Coteaux du Pont du Gard
Vin de Pays des Coteaux du Salagou
Vin de Pays des Coteaux du Salavès
Vin de Pays des Coteaux du Temenès
Vin de Pays des Côtes du Brian
Vin de Pays des Côtes Catalanes
Vin de Pays des Côtes du Céressou
Vin de Pays des Côtes de Lastours
Vin de Pays des Côtes du Lézignan
Vin de Pays des Côtes du Libac
Vin de Pays des Côtes de Pérignan
Vin de Pays des Côtes de Prouille
Vin de Pays des Côtes de Thau
Vin de Pays des Côtes de Thongue
Vin de Pays de la Côte Vermeille
Vin de Pays des Côtes du Vidourle
Vin de Pays de Cucugnan
Vin de Pays des Gorges de l’Hérault
Vin de Pays d’Hauterive en Pays d’Aude
Vin de Pays des Hauts de Badens
Vin de Pays de la Haute Vallée de l’Aude
Vin de Pays de la Haute Vallée de l’Orb
Vin de Pays du Mont Baudile
Vin de Pays du Mont Bouquet
Vin de Pays des Monts de la Grage
Vin de Pays de Pézenas
Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion
Vin de Pays du Torgan
Vin de Pays de l’Uzège
Vin de Pays des Vals d’Agly
Vin de Pays du Val de Cesse
Vin de Pays du Val de Dagne
Vin de Pays du Val de Montferrand
Vin de Pays du Val d’Orbieu
Vin de Pays de la Vallée du Paradis
Vin de Pays de la Vaunage
Vin de Pays de la Vicomté d’Aumelas
Vin de Pays de la Vistrenque
 
Région Midi Pyrénées
- 8 Vin de Pays régional :
Vin de Pays du Comté Tolosan
Vins de Pays de département :
Vin de Pays de l’Aveyron
Vin de Pays duGrès
Vin de Pays de la Haute Garonne
Vin de Pays du Lot
Vin de Pays des Pyrénées Atlantiques
Vin de Pays du Tarn et Garonne
 
- 10 Vins de Pays de zone :
Vin de Pays de Bigorre
Vin de Pays des Coteaux de Glanes
Vin de Pays des Coteaux du Quercy
Vin de Pays des Coteaux et Terrasses de Montauban
Vin de Pays des Côtes de Gascogne
Vin de Pays des Côtes de Montestruc
Vin de Pays des Côtes du Condomois
Vin de Pays des Côtes du Tarn
Vin de Pays des Gorges et Côtes de Millau
Vin de Pays de Saint Sardos
 
Le dernier né :
Vin de Pays du Calvados à Saint pierre sur Dives qui est aujourd'hui passé en AOP
 

Certaines de ces dénominations sont purement scripturales. Avez vous déjà rencontré un vin du Pays de la Gironde?
La plupart des anciens AOVDQS ont eux été  presque tous promus en AOC avec de quoi se poser beaucoup de questions sur la pertinence de la chose comme Gros Plant du pays nantais ou Côtes d'Auvergne. Certaines régions n'ont aucun vin de pays et n'ont jamais eu d'AOVDQS : Alsace, Jura, Bordelais et Bourgogne,  mais uniquement des AOP dont la première en 1932 a été attribuée par l'INAO au Jura. Une seule exception avant la réforme en Bourgogne : Saint Bris avec son cépage Sauvignon autrefois appelé Sauvignon de Saint Bris en AOVDQS et aujourd'hui Saint Bris tout court en AOP.

Contactez l'auteur

 reproduction interdite © stackanovins 2018

 

Posté par stackanovins à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2018

Qu'est ce qu'un CLOS dans le monde du vin

Un clos est un vignoble entouré de murs, qui ne doivent pas laisser passer un homme à cheval. L'abbaye de Citeaux fondée en 1098 a acquis dès 1100 un terrain  à  Vougeot pour y planter de la vigne et produire du vin. Les pierres blanches qui parsemaient le terrain ont été regroupées en murets pour délimiter la propriété, éviter le vol des raisins et capter la chaleur du soleil : ainsi serait né le clos.

Un champagne de «clos» est élaboré à partir des seuls raisins du clos. La Champagne compte sept clos : le Clos des Goisses (propriété de Philipponat à Mareuil-sur-Aÿ), le Clos du Moulin (Cattier à Chigny-les-Roses), le Clos du Mesnil (Krug à Mesnil sur Oger), le Clos Saint-Jacques, le Clos des Chaudes Terres (Bollinger à Ay) le clos d’Ambonnay (Krug), Clos Cazals (Champagne Cazals) à Oger.

Quelques clos en France :

Clos des Ursules, Beaune 1er Cru, Maison Louis Jadot
Clos du Cellier aux Moines, Givry 1er Cru, Domaine du Cellier aux Moines
Le Clos d’Ora de Gérard Bertrand, en Minervois La Livinière                                                                                                       Le Clos du Moulin à Vent, Domaine Labruyère, Beaujolais
Château Clos du Loup, Vignobles Bouillac, Blaye Côtes de Bordeaux
Clos Triguedina de Jean-Luc Baldès, Cahors                                                                                                                           Clos Cristal à Saumur

 

Contactez l'auteur

 reproduction interdite © stackanovins 2018

 

 

Posté par stackanovins à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2018

Les mots du vin

reproduction interdite © stackanovins 2018

 

A


acanage : opération pratiquée après la taille qui  consiste à caler le pied de vigne contre le tuteur pour le maintenir droit, et guider les deux bras du cep dans le sens du rang au fur et à mesure de leur croissance.

acescence : tendance d'un vin à s'aigrir et à se transformer en vinaigre.

acide malique : présent naturellement dans le raisin, son  taux diminue au cours de la maturation et il devient acide lactique au cours de la fermentation malolactique.

acide tartrique : présent naturellement dans le raisin. S'il n'est pas éliminé totalement au cours de l'élevage, il se déposera au fond des bouteilles et formera des cristaux appelés " gravelles ".

acidité : les acides tartriques, maliques et citriques sont les plus courant.

acidité volatile : l’acide acétique est l’acide volatil dominant. On ne le cite que lorsqu’il est en excès car il transforme le vin en vinaigre.

 agassin : bourgeon  qui ne donne jamais de fruit.

agressivité : agression des muqueuses buccales dû à un excès d'acidité ou de tannins

aigre : se dit d'un vin ayant un niveau élevé d'acidité

alcool : composant du vin issu de la fermentation des sucres du raisin grâce aux levures. L’alcool éthylique est le principal des divers alcools qui composent le vin. On l'exprime en degrés.

alcool acquis : alcool contenu dans un vin après l'action des levures

alcool en puissance : quantité de sucre contenue dans un vin non transformée en alcool (et donc susceptible de l'être). 17 g de sucre représentent un degré d'alcool potentiel.

alcooleux : se dit d'un vin déséquilibré par un excès d’alcool.

alcool total : alcool acquis + alcool en puissance (soit x fois dix sept grammes de sucre par litre)

amertume : sensation due à des tannins soit grossiers, soit excessifs.

animal : ensemble d’odeurs du monde animal souvent perçues comme un défaut.

ampélidacées : famille de plantes grimpantes dont la vigne

amylique : Saveur acidulée donnant souvent un goût de bonbon anglais due à un excès d’alcool amylique lors d’une vinification à trop basse température.

anthocyanes : pigment qui à la maturation donne sa couleur rouge ou rosé aux grains de raisin

âpre : vin souvent jeune aux tannins agressant le palais

aqueux : vin sans concentration

arôme : odeurs perçues en bouche par la voie rétro-nasale.

astringent : vin marqué par des tannins qui dessèchent les gencives.

austère : typique des vins jeunes qui marquent le palais en bouche par excès d'acidité

 

B

 

bâtonnage :opération qui consiste à remuer les lies à l'aide d'une tige afin de les remettre en contact avec le vin, ce qui lui procure de la matière et du gras.

barrique perpétuelle ou méthode Soleira : principe qui consiste à remplir tous les ans une barrique avec du vin de l’année de même qualité afin de compenser la consommation et ...la part des anges (évaporation naturelle).

bidule : capsule en plastique qui sert à boucher le champagne  juste mis en bouteille pour assurer son vieillissement sur lattes. Il sera ôté au moment du dégorgement.

Blanc de blancs : en champagne principalement, désigne  le vin blanc élaboré à partir de raisins blancs exclusivement. Le plus souvent, il s'agit du cépage chardonnay, mais on peut aussi trouver d'autres variétés comme l'Arbane,le Pinot blanc et le Petit meslier. Les trois dernier son des cépages ancestraux préphylloxériques. De même, un "blanc de noirs" est un champagne blanc issu de raisins noirs, pinot noir ou meunier.

boisé : le passage en bois de chêne transfère aux vins des arômes de vanille, de caramel ou de brûlé en fonction du niveau de brûlage des fûts.

bonde : pièce en bois, liège plastique ou verre utilisée pour boucher les fûts.

bouquet : odeurs nasales perçues en rétro-olfaction issues du vieillissement en bouteille.

brouillis :premier distillat titrant de 20° à 30°obtenu dans la distillation d'alcools utilisant un alambic dit à repasse, c'est à dire dont le brouillis est distillé une deuxième fois. Méthode utilisée pour le Cognac ou le Calvados (à l'exception de celui du pays d'Auge).

botrytis cinerea :champignon parasite du raisin, qui en fonction des conditions météorologiques, évolue en pourriture grise, ou en pourriture noble. A l'état de pourriture grise, il représente un désastre pour le raisin, à l'état de pourriture noble, il est source de qualité pour les vins moelleux et liquoreux. Ce champignon est très apprécié dans certaines régions comme le sud ouest pour les Pacherenc et le Bordelais pour la confection  des Sauternes

 

C

 

capiteux : vin trop riche en alcool et qui monte à la tête.

Caudalie : mesure, la persistance aromatique en bouche lors de la dégustation d'un vin. Plus elle est longue et meilleur est le vin.

centrifugation :opération de clarification du vin (comme le collage et la filtration) qui consiste à éliminer les particules en suspension grâce à la force centrifuge. Méthode mécanique qui  n'est pas gage de qualité.

cépage : variété de vigne qui produit du raisin et est composée aujourd'hui de deux parties, le porte greffe américain et le greffon sauf pour les rares vignes préphylloxériques.

chaptalisation : addition de sucre lors de la vendange qui provoque un déséquilibre entre alcool et moût pour remonter le titre alcoolique.

charpenté : vin riche en tannins qui vont assurer un bon vieillissement.

cépage : plant de vigne caractérisé par la forme, la couleur de ses feuilles de ses baies et de ses grappes.

 clarification : opération qui va permettre d'obtenir un vin  limpide et  brillant en éliminant les particules en suspension. Ces opérations comprennent le collage au blanc d'oeuf, la filtration ou la centrifugation.

corsé : vin bien fait grâce à une bonne présence alcoolique.

Crayères : en champagne,cave creusée dans la craie et destinée au stockage et à l'élevage des vins. Certaines atteignent plusieurs dizaines de mètre de profondeur.

Cul : partie rentrante de quelques centimètres à la base d’une bouteille de vin

 

D

dégorgement : en Champagne, étape qui consiste à expulser le dépôt créé par la prise de mousse après glaciation de la tête (méthode de Velfort) et enlèvement du bidule.

délicat : vin léger et fin

dépouillé : soit vin vieux qui a perdu une partie de sa matière,soit vin sans fioritures qui a su garder l'essentiel

desséché : Vin qui a perdu son fruit et manque de gras

disque :

dureté : excès de tannins et d’acidité qui peut s’atténuer avec le temps.

 

E

 

éclaircissage ou vendange en vert : technique quelle que soit la région de production qui consiste à supprimer en juillet une partie des grappes en formation sur le pied afin de concentrer la qualité des baies aux grains que l’on conserve.

 entonnage :opération qui consiste à transvaser le vin contenu dans les cuves, dans les fûts.

empyreumatique : parfums de type fumé, grillé ou torréfié

étampage :opération qui consiste à marquer au fer rouge les bouchons, barriques ou caisses au nom d'un domaine

F

 

foulage : opération qui a lieu avant la fermentation. Elle consiste à faire éclater la peau des grains de raisin pour en libérer le jus. Autrefois le vigneron utilisait ses pieds.

foxé : parfum entre le renard (fox veut dire renard en anglais) et la punaise écrasée. Parfum typique de certains cépages hybrides.

 

G

 

greffon : cépage greffé sur un porte greffe (américain)

 

H

I

J

 

javelles : On nomme ainsi les sarments tombés à terre et regroupés en tas lorsque l'on taille les vignes.

 

K

L

levure : microbe découvert par Pasteur en 1860 qui provoque la transformation du sucre en alcool avec dégagement de CO2

 

M

 

macération carbonique : mode de vinification des vins rouges qui permet une diminution de l'acidité et donne des vins très aromatiques. Ces vins doivent être consommés rapidement. Il convient surtout aux primeurs comme les Beaujolais nouveaux .

mâche : vin qui a de la consistance et que l'on a l’impression de mâcher.

mercaptan : composé soufré donnant des odeurs nauséabondes par manque d’aération.

Marcottage : technique qui consiste à multiplier un plant en faisant produire des racines à une branche que l’on met en terre. Cette pratique qui s’effectue au printemps, permet d’obtenir un nouveau ceps au patrimoine génétique cloné à l’identique.

moelleux : pour un vin blanc doux, se dit d'une concentration de sucre résiduel moindre que pour un vin liquoreux.

monopole : terroir n’appartenant qu’à un seul propriétaire. Les plus connus sont «la Romanée Conti», la «Romanée» et «le Clos de Tart» en Bourgogne ainsi que «Château Grillet» dans les Cotes du Rhône septentrionales ou «la Coulée de Serrant» en Loire.

moût : baies de raisin pressées en macération alcoolique

musqué : parfum entêtant et capiteux rappelant le musc

muté : vin dont la fermentation alcoolique du moût a été stoppée par ajout d’alcool dans la proportion de cinq à dix pour cent

 

N

 

nouaison : apparition du fruit.

 

O

 

ouillage : opération qui consiste à remplir à nouveau les fûts dont le niveau baisse du fait de l'évaporation du vin. Cette pratique, effectuée régulièrement, permet d'éviter d'exposer le vin trop longtemps à l'air, ce qui risquerait de l'oxyder.

 

ouvrée bourguignonne : équivaut à 45 perches soit 4,28 ares. Au moyen-âge, surface de vigne qu'un homme pouvait bêcher en une journée.

P

 

part des anges : appellation imagée de l’évaporation naturelle d’un vin ou alcool au cours de son élevage et de sa conservation.

pierre à fusil : Parfum de l'odeur produite par l'usage d'un vieux fusil, typique de l'évolution de certains Sancerre et Chablis

pigeage : opération qui consiste à enfoncer le chapeau de marc dans le coeur du moût de  afin d'en extraire en les constituants des baies (goût et couleur en particulier).

porte - greffe : voir à cépage

primeur : vin vendu et facturé Hors Taxes à l’acheteur au printemps qui suit la vendange et qui est expédié un à deux ans, après son élevage, selon les régions. La TVA et frais de port éventuels étant réglés au moment de l’expédition.

 

Q

 

queue : terme utilisé dans la distillation des alcools et qui définit la fin du distillat sortant de l'alambic pas assez concentré.

 

R

 

rancio : Terme espagnol définissant les parfums de noix et de café torréfié que prennent certains vins mutés après une longue et lente oxydation. Concerne en France les vieux Maury ou Banyuls et en Espagne les Xèrès

rendement : nombre d'hectolitres que produit une vigne d'un hectare

repasse : dans un alambic de ce type, le brouillis qui sort de 20 à 30°repasse une deuxième fois pour arriver à 70°

rétro-olfaction : perception des odeurs par voie rétro-nasale.

Robe : Désigne la couleur d’un vin et plus généralement son aspect visuel dans le verre.

S

 

sucre résiduel : sucre subsistant après la fermentation alcoolique qui a justement transformé le sucre en alcool.

 

 

T

 

tanins ou tannins : dans le vin, deux origines, d'une part substance naturelle phénolique contenue dans la peau et les pépins de raisins, d'autre part celle provenant de l'interaction du vin avec ceux du chêne des tonneaux, surtout lorsque le vin est élevé dans du bois neuf

 

tête : terme utilisé dans la distillation des alcools et qui définit le début du distillat sortant de l'alambic trop chargé en alcool.

tuilé : Couleur rouge-jaune que peut prendre la robe des vins rouges au cours de leur vieillissement.

 

V

 

vendange en vert : voir à éclaircissage

vin clair : en Champagne vin tranquille de la dernière récolte avant sa fermentation et prise de mousse

vin de goutte : phase de la vinification des vins rouges consistant à tirer le vin qui s'écoule des cuves, et à le séparer du marc.

vin de presse : vin qui a été extrait du moût  par pressurage.

vin de saignée : cconcerne l'élaboration des vins rosés par opposition au vin de presse. Quand le vigneron estime que le jus a atteint la couleur désirée, il le sépare pour obtenir le marc qui pourra éventuellement être distillé.

vin sec : ce terme qualifie les vins blancs qui après fermentation ne contiennent pas plus de 4 grammes de sucre résiduel par litre.

vin tranquille : en Champagne vin non champagnisé aussi bien en blanc que rouge.

 

 

Posté par stackanovins à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]