mes plus belles dégustations oenologiques... ou les pire

24 février 2017

les 60 ans de Plaimont

Née de l'union des caves de Plaisance, de Saint Mont et d'Aignan, c'est aujourd'hui l'une des plus grosses coopérative de France qui recouvre les appellations IGP Côte de Gascogne et les AOP Saint Mont, Madiran et  Pacherenc du Vic Bilh. Il sort plus de 4 Millions de col par an et 85 % part à l'exportation. Hier soir sur une terrasse des Champs Elysées, c'était la fête du béret basque.  Hormis les classique comme le Caprice de Colombelle dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises, j'ai eu la chance de goûter à des raretés :

- les vignes préphyloxériques de Sarragachies appartenant à la famille Pédebernade sur 20 ares, cultivées en carré pour permettre le passage des boeufs, contiennent 21 cépages dont 7 non identifiés d'un point de vue ampélographique et donc nommés Pédebernade 1 à 7  du nom du propriétaire de la dite parcelle.

vigne pré-phylloxerique

Photo en provenance du site de Plaimont Pruducteur

J'ai donc eu la chance de goûter hier soir Pédebernade 5 en millésime 2014 et 2015. C'est un vin rouge de tout petit rendement qui ne titre que 9°5 et qui gustativement n'a aucun attrait sauf celui de provenir d'une vigne âgée d'environ 200 ans et la seule à être  classée depuis 2012 monument historique.

- Tannat sur 46 ares produisant 12 hl soit environ 1.500 cols. Ce 2014 préphyloxérique, franc de pied produit un rouge intense qui doit impérativement être carafé pour en apprécier toute l'intensité.

- Madeleine 2014, encore une vigne de 150 ans d'age . Un Tannat mais cette fois ci greffée sur un porte greffe européen  de Noah ( le vin qui rendait fou).

 

Contactez l'auteur

 

reproduction interdite © stackanovins 2016

Posté par stackanovins à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 février 2017

Le programme de février & mars

 

15 mars concours des vins de Lyon

10 avril l'Alsace au bristol à partir de 20h, me contacter pour inscription

10 avril vins rares par La Buvette au théatre des Bouffes du nord 37 bis bd de la Chapelle 10 €

22 au 24 avril rhum fest au parc floral

16 au 24 avril semaine des vins clairs de Champagne à Reims et alentours

23 avril Les mains du terroir à reims sur inscription me contacter

24 avril  Terres e Vins de Champagne au palais du Tau à Reims sur inscription me contacter

15 mai  concours Amphore des vins bio

18 au 21 mai Taste of Paris au Grand Palais -

 

 

février

24 au 26 Issy les Moulineaux palais Robert Charpentier

24 au 26 Orléans Halle Buxerolles.

25 au 5 mars salon de l'agriculture

25 Julhès 56 Rue du Faubourg Saint-Denis et 129 Boulevard Voltaire à partir de 15h les alcools blancs

27 février  les grands du monde par Barrère et Capdevielle (pro) me contacter pour s'inscrire

27 Le Languedoc Roussillon par la RVF (pro) me contacter pour s'inscrire

27 Pion & viniphilia sélection hotel Renaissance 40 rue rené Boulanger 10h30

27 la gastronomie japonaise chez Potel &  Chabot

27 rhum et chocolat chez christiande Montaguerre 69 €

 

mars

1 Dégustation  vins du Rhône, Lavinia, bld de la Madeleine, 75001. 19h30/21h30. 20

1 dîner thaï avec 7 vins organisé par Alain Ségelle, Thaï Time 7, rue Crozatier 75012. 70 €

3 le rhum Compagnie des Indes chez christiande Montaguerre à partir de 18h

3 au 5 Port marly gourmand gymnase d'artagnan

 3 au 6 Mer et Vigne à Champerret

4 Cours d’Alain Ségelle sur les Régions Viticoles de France, annexe de la Cave "Sacrés Vins Dieux", 75014. 20h.

4 & 5  Evreux hall des expositions

4 & 5 journée des vins salle Centrex Noisy le grand

4 & 5  Pl. Royale, Saint-Germain-en-Laye

 6 100 vignerons à l'hotel du collectionneur à partir de 9h15 sur inscription me contacter

 6 salon Romuald Cardon chez Beaucoup, 7 rue Froissart Paris 3e à partir de 10h pro

 9  les Vinissimes de Nicolas, maison des polytechniciens, inscription sur :  www.lesvinissimes.com

 9 Toques et Clochers au Lancaster sur inscription ( me contacter)

10 au 12 Pari fermier parc floral Vincennes

10 au 12 Salon des Vins et de la Gastronomie, Les Pyramides, Port-Marly (78)

10 au 12: Salon Club vignobles et signatures, Le Maxim’s, Port de Suffren, 75015.

11 & 12 salon des vins d'abbaye 3bis rue de l'abbaye avec le 11 à 19h30 une masterclass de Bruno Quenioux : Histoire du terroir cistercien et bénédictin, particulièrement en Bourgogne.

13  La Provence par la RVF

13 Vignerons Nature  (pro) me contacter pour s'inscrire

13 Salon des Vignerons Nature, Espace Atrium, 76 rue des St-Pères, 75007. 10 h

15 Derenoncourt millésime 2016 au Georges V sur inscription (pro) 16h30

16 les  25 vignerons de Marie à la bonne franquette à partir de 11h

16 au 19 Bio nature porte de Versailles

16 au 19 avenue des Ternes  Paris 17

17 & 18 concours des vignerons indépendants

17 au 19 Maisons Laffitte hippodrome

17 au 19 saveurs et vin sur Seine, Péniche Maxim’s,

17au 20 bio autrement parc floral

18 bio de Montreuil 40 vignerons 87 rue marceau

18 Chevanes 91

18 & 19 Auxerre

18 & 19 draveil théatre donald cardwell

18 & 19 : Salon des Vins et des Saveurs (Lions) de Noisy-le-Roi anciennes écuries

18 & 19 viroflay marché à partir de 10h  A NE PAS MANQUER

19 au 21 Prowein à Dusseldorf

19 Gif sur Yvette maison des peupliers 18 vignerons

22 Alain Ségelle au Délirio, 39, rue Amelot, 75011. 15 à 21h. Gammes des muscadet de Sèvre & Maine de Bruno Cormerai

dont 1 cuvée élevée 6 ans sur lies et belle gamme de Chinon du Domaine Noirée.

23 Salon des vins l’Escale au Port de Suffren, Bateau le Maxim’s

24 au 26 Chartres

24 au 26 L'hay les roses

24 au 27 Vignerons indépendants porte de Champerret

25 & 26  Pari fermier rue Saint Charles

25 & 26 95-Groslay salle roger Donnay

25 & 26 vins & fromages hotel de ville 78-Fontenay le Fleury

25 & 26 Vélizy

25 & 26 Villepinte espace V

27 La Bourgogne au Clos Vougeot  à partir de 10h sur inscription me contacter

28  Force 4 pavillon Kléber paris 16e

28 & 29 MADE ex MDD porte versailles hall 7.1

 

 


 

 


 

 

 

 

 

 

Posté par stackanovins à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2017

Vinovision le 1er salon des vins au nord du 46e paralleèle

Vinovino le nouveau salon parisien des vins du nord (par opposition à Vinisud) s’est tenu pour la première fois porte de Versailles.  L’ idée des organisateurs de concurrencer  Prowein à Dusseldorf me semble vaine. A part le prix des stands  ( à partir de  5.000 € ), il n’y a rien de commun et sûrement pas l’organisation  qui devra s’aligner sur les autres manifestations pro, notamment au niveau de notre principal instrument de travail, le verre. Si un catalogue est fourni, l’absence de carnet de dégustations est un sérieux handicap pour l’appréciation du travail des vignerons.  Quand aux résultats, ils sont loin des espérances : à peine 3.300 visiteurs avec seulement 17% d’étrangers. Cependant, la date de la prochaine édition est déjà fixée : 11 au 13 février 2018. Les thèmes des masterclass n'étaient pas d'une grande originalité.
Quelques vignerons  présents à Angers l’étaient également ici comme Poiron-Dabin , le domaine du Haut Bourg (voir les articles sur Angers 2) ou Neau.
Par contre Château de Fesles, Huet ou Charles Joguet  étaient ici aussi absent.
Au total 14 alsaciens, 58 Beaujolais, seulement 26 Bourguignons dont le négociant Labouré-Roi  pris récemment la  main dans le sac  pour changement d'étiquette, 32 vignerons champenois, 7 bugey, savoie, Jura et plus de 250 loiriens.

S'il y avait près d'une cinquantaine de vignerons de Sancerre ou le Sauvignon est roi, la surprise vient en Touraine du domaine de la Chapinière à 4110-Chateauvieux, entre Tours et Vierzon, au sud d'Orléans et donc à coté du zoo de Beauval. Son Sauvignon 2015 ne produit que 30 hl/ha contre 50 à 60 pour les sus-nommés.  Cest une merveille de fruit frais à seulement 6,40 € le col. A remarquer également des Fines Bulles à base de Chardonnay, d'Orbois  (Menu Pinot) et Gamay, ce qui est pour le moins original. En rouge un Côt Garnon (Malbec) 2014, au nez enveloppant et ample en bouche. Enfin très original des Fines Bulles rouge.

En Champagne, sur la trentaine de vignerons présents, je n'en connaissait que 2 :  Drappier à Urville dans l'Aube (voir mon article en août  2016 et Claude Cazals à Mesnil sur  Oger (voir mon article de juillet 2016). De ce que j' ai goûté, je retiens le Champagne Dumont à 10200-Champignol les Mondeville dont la cuvée Solera dosée à 8 gr mais avec une belle acidité est typique des belles productions de l'Aube à 25€, son brut rosé de macération dosé à 11 gr est particulièrement intéressant à 25€ et surtout le brut nature en blanc de noir non dosé est magnifique à  26€. Pour les amateurs de blanc de noir, je vous recommande Henriet-Bazin à 51380-Vlllers-Mamery qui réalise un blanc de pinot noir dosé seulement à 5 gr dont 30% de vin de réserve élevés en Solera (barrique perpétuelle) depuis 1968,  champagne de gastronomie pour accompagner un repas. Son Meunier dosé à 8 gr jouit d'une belle acidité qui équilibre le sucre  à merveille.

 

 

Contactez l'auteur

 

 

reproduction interdite © stackanovins 2016

 

 

 

Posté par stackanovins à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2017

Angers 2 le salon des vins

Pas  moins de 83 appellations étaient quand même représentées pour seulement 180 vignerons au lieu  de plus de 300 les années précédentes, des Côtes d’Auvergne au Gros Plant du pays nantais via le nombril viticole  de la France Chateaumeillant. Je ne vais donc vous présenter qu’un survol pour des appellations ou des cépages qui sortent de l’ordinaire.

- Saint Pourçain  :  Domaine des Bérioles de Jean Teissedre à 03500 Cesset. Ce  domaine en blanc sort des clous de  l’INAO. En effet, cette appellation jouit depuis longtemps d’un cépage local unique le  Tressallier dont les vieux caciques imposent l’assemblage avec 40% de Chardonnay local qui n’est pas le plus qualitatif de France. Ce domaine est un des rares à vous proposer un 100% Tressallier. à moins de 10€. N’hésitez surtout pas.

- Muscadet Sèvres & Maine : Si des progrès notables ont été faits par de nombreux vignerons, n’attendez pas grand chose des quilles vendues entre 2,50 et 3 € en grande distribution. Quelques domaines comme Poiron-Dabin à 44690-Chateau Thibaud s’élèvent au dessus du marais. Ce domaine présentait en effet 24 cuvées  différentes dont 6 Muscadet dont le Château Thébaud 2009 qui vous surprendra car sec et puissant. Il accompagnera avec élégance un beau poisson plat ou…une blanquette de veau, mais ne vous attendez pas à le payer à peine quelque €. Parmi les originalités de ce domaine nous avons remarqué Guentremer ty terrible, un assemblage de Gewurtztraminer local, Fié gris & Muscadet; Idéal pour accompagner des moules ou …de la cuisine asiatique. Je n’ai pas le temps de décrire toutes les offres mais rendez vous sur leur site : www.poiron-dabin.com.  Un dernier coup d’oeil sur  la renaissance d’un cépage disparu le Berligou,  Après avoir retrouvé des lianes à l’état sauvage, ils les ont fait greffer et produisent du rouge du rosé et des fines bulles rosées, comme à l’époque de Anne de Bretagne. pour les vins tranquilles.

- Muscadet côtes de Grandlieu : Cette appellation située entre le  très vaste lac d’eau douce de Grandlieu et l’océan produit mes Muscadet préférés car la proximité de la mer leur confère une légère salinité. domaine du Haut Bourg à 44830-Bouaye :   le 2015 produit sur un sol de sable rouge, galets roulés et quartz a un nez expressif et développé et une bouche suave.  Quand au 2006 élevé 120 mois sur lie, il n’a rien à voir avec ce que l’on attend des vins de cette appellation  car d’une grandeur ampleur en bouche.

- Orléans et Orléans-Clery :  appellation la plus proche de Paris à l’exception de quelques Champagnes en Seine  et Marne :  Vous trouverez dans ce cette appellation peu connue du rouge en Pinot et du blanc en Chardonnay à moins de 10€. Nous sommes loin de la Bourgogne mais vous y trouverez pourtant beaucoup de plaisir. Clos Saint Fiacre à 45370-Mareau aux prés.

- Coteaux du Vendômois : appellation quasiment inconnue entre  Le Mans et Orléans qui produit en particulier du rouge et du gris à partir d’un cépage local peu connu le Pinot d’Aunis.  Il sont également produit en fine bulle. voir entre autre  Brazillier et  Dominique  Morgue à  41100-Thoré  Le gris en bulle d’un beau rosé est bien meilleur que beaucoup de rosés champenois. Quand au prix , il tourne autour de 6 € y compris pour les bulles, incroyable.

- Cidres de Loire (I.G.P)  : Entre Angers et Le Mans, les vergers de pommes et de poire sont nombreux. On y produit donc ici aussi du cidre, du poiré et certains distillent comme dans le Calvados. La Ferme du pressoir à 53-Craon produit une exceptionnelle eau de vie de Poire Williams qui ne titre que 40°. Au nez, elle est explosive et elle tapisse longuement la bouche. Quand elle descend, cela glisse et vous emplit de bien-être. Elle est donc exceptionnelle pour un coût raisonnable de 35€ la bouteille de 70 cl hors frais de port en fonction de la quantité commandée.  Vous trouverez également à ce domaine une rareté : du Cidre de glace. Nous ne sommes pas au Canada et les pommes ne gèlent pas sur pied . Le »moût » est donc extrait par cryoextraction puis mis à murir pour atteindre 9° d’alcool. En finale une belle couleur vieil or qui fera un très agréable apéritif ou accompagnera bien du foie gras ou du roquefort. Son prix : 25€ la bouteille de 37,5 cl hors port.


Si vous souhaitez acquérir l’un ou l’autre des ces magnifiques produits : Contactez l'auteur

 

 
Une appellation en nette progression :  Gros plant du pays nantais. Est-ce le réchauffement climatique ou quelques vignerons qui se sont remis en question dans le bon sens, je ne saurai y répondre mais il faut constater que la Folle blanche donne maintenant des choses buvables  en particulier au domaine du Haut Bourg déjà cité.

A remarquer beaucoup de grands absents : Huet en Vouvray, Henry Marionnet et sa Pucelle de Romorantin, Charles Joguet en Chinon, Chateau de Fesles en Bonnezeaux (voir notre article précédent), Domaine F.L de Julien Fournier et le Domaine aux Moines de Tessa Laroche en Savennières (voir notre article précédent).  Nous aurons peut-être la chance de les revoir à Vinovision à Paris;


Pour complément d’information voir mes articles des années précédentes en mars.

reproduction interdite © stackanovins 2016

 

Posté par stackanovins à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2017

Angers 1 2017

Angers organise un salon des vins de Loire depuis plus de 30 ans mais  il est probable que cela ait été la dernière édition.  En effet, il n’y avait que 181 exposants au lieu de plus de 300 l’an dernier. Cela s’explique par le fait que la région subventionne de nombreux vignerons pour se rendre à Paris en fin de cette semaine à Vinovision la toute  nouvelle manifestation professionnelle des vins du nord de la Loire. Près de 400 vignerons y sont attendu dont près de 300 de la Loire. Je vous en parlerai donc La  semaine prochaine.

De plus, cette manifestation est encerclée par une multitude de salons off à tendance bio   dont :

  • Les Pénitentes : Une manifestation de soixante huitards attardés avec un seul nom connu raisonnable, le Champagne Jacques Lassaigne situé à Montgueux, une boutonnière de craie située dans l’Aube à 10 km au sud de Troyes. Je vous recommande en particulier  sa cuvée 100% Chardonnay «  La colline inspirée » non dosée et donc d’une belle structure. Un très bon Champagne pour accompagner un repas.
  • Salon Saint Jean : Salon international bio qui se tient dans un lieu magnifique, le Grenier Saint Jean avec une charpente inversée type marine. Près de 200 vignerons soit plus qu’au salon se tenant au parc des expositions avec donc des halls restés vides. Par manque de temps, nous nous sommes cantonnés aux étrangers. Quel festival!

- Italie : Emilio Pepe à Torano Nuovo travaille en cépage Montepulciano… en appellation Montepulciano d’abbruza dans le centre du pays. Que des rouges magnifiques, un 2013 tannique mais avec une réserve pour plusieurs années, un 2010 maintenant assagi, un 2008 au nez de rose subtil et pour terminer un 1983 de couleur ambre grandissime. Vous pourrez trouver ces vins chez Oenotropie. Si vous voulez les acheter à prix pus raisonnable, allez sur le site Italvinus.

- Allemagne :  Clemens Busch à 56952-Punderich en Moselle : un beau producteur de Riesling dont les cuvées s’étalent entre 10 et 32€.

- Espagne : Maria Carmen Lopez Delgado 45500-Torrijos près de Tolède :  un rouge 2015 en Graciano au nom  de Latitud 2012 à 16°. absolument imbuvable aujourd’hui sauf à le carafer au moins 12h à l’avance. Quel bel avenir!

-Suisse : Marie Thérèse Chappaz à 1926-Fully Cette grande productrice des bords du rhône avant son passage dans le Léman,  nous a enthousiasmé avec ses rouges comme son Pinot ou sa Syrah mais sa grandeur  éclate dans ses blancs botrytisés  en Marsanne aujourd’hui et surtout son cépage local Petite Arvine qui aurait battu Yquem dans des dégustations à l’aveugle.

  Le Chenin dans tous ses états 

Ce cépage blanc emblématique  de  la région Anjou Saumur se vinifie en  sec,  en moelleux et en fines bulles.

 

  • Chenin sec : on le travaille dans 4 sous régions  :

- Anjou blanc avec son leader : Chateau de Fesles à 49380-Thouarcé

-Savennières avec le domaine  Patrick Baudoin à 49290-Chaudefonds sur Layon

-Savennières roche aux moines dont le Domaine aux Moines de Tessa Laroche à 49170-Savennières  ou le domaine F.L de Julien Fournier à 49290 Rochefort sur loire aujourd’hui travaillé en parcellaire à la bourguignonne.

-Saumur blanc avec le Domaine de la Paleine de Marc Vincent à 49260-Le Puy Notre Dame et le Domaine de Nerleux en plein Saumur Champigny à 49260-Saint Cyr en Bourg ou Amélie Neau a succédé à son père Régis et produit un blanc à 13,42° et seulement 0,3 gr de sucre résiduel.

  • Chenins moelleux qui se subdivise en 8 sous régions :

- Anjou coteaux de la Loire :pas de vigneron notable à citer

- Coteaux de Saumur encore  le Domaine de la Paleine de Marc Vincent à 49260-Le Puy Notre Dame avec 132 gr de sucre résiduel.

- Coteaux de l’Aubance  avec le Domaine de  Montgilet à 49610-Juigné sur Loire qui sort sa cuvée 2015 Les 3 schistes avec seulement 9,74° mais 192 gr de sucre résiduel.

- Coteaux du Layon : aucun domaine notable

- Coteaux du Layon villages : Domaine de Juchepie à voir à la Levée de la Loire, Chateau Pierre Bise de René Papin à 49750-Beaulieu sur Layon. Son Beaulieu à 12° frise les 200 gr d sucre résiduel.

- Bonnezeaux : encore le Chateau de Fesles de Gilles Bigot à 49380-Thouarcé

- Coteaux du Layon 1er cru Chaume : Domaine Cady à 49190-Saint Aubin de Luigné avec son 2015 à 11° et 150 gr de sucre résiduel                                                                                                    - Quarts de Chaume grand cru tire son nom du fait que les vignerons devaient remettre le quart de leur récolte à l’abbé local, propriétaire des vignes pour le vin de messe.  Encore le Chateau Pierre Bise avec son 2014 au rendement de 8 hl à l’ha  et Patrick Baudoin, organisateur de cette soirée à voir également à la levée de Loire. 

  • Fines bulles :  c’est souvent une belle alternative à la Champagne. à des prix sans comparaison. Je vous recommande particulièrement Amélie Neau déjà citée.

 

Voir mes articles de mars 2014, 2015  et 2016 pour trouver d’autres beaux producteurs.

A suivre prochainement  notre sélection du salon des vins de Loire et des bios la Levée de la Loire et Demeter où vous trouvez comme à Saint Jean des vins de toute la France et même de beaucoup plus loin.

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2016

Posté par stackanovins à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 janvier 2017

ou déguster de belles choses chez des cavistes à Paris

De nombreux cavistes organisent souvent gratuitement de belles dégustations en région parisienne. Parmi mes plus récentes visites, Bossetti à Paris IV, Ampelos à Paris VII pour un accord peu harmonieux entre Champagne et huitres grasses, Augé à Paris VIII, Jean luc Pouteau, meilleur sommelier du monde 1983, à Franconville. Celui qui en organise à ma connaissance le plus  est Nicolas Julhès à Paris X. Cet homme orchestre  à la fois boulanger, patissier, traiteur, fromager et bien entendu caviste et distillateur m'a enchanté à de nombreuses reprises pour des présentations de rhums, scotchs, champagnes et  bien sur de  vins. Aujourd'hui nous sommes partis dans le Cognac avec un négociant atypique Guilhem Grosperrin à la tête de la maison La Gabarre à Chermignac. J'avais déja eu l'occasion de le rencontrer dans le cadre d'une association de dégustateurs  de spiritueux appelée "Coeur de Chauffe". Le père de Guilhem Jean à l'origine distillateur en Lorraine,  s'installe en 1990 distillateur dans le cognaçais. En 1992 il devient courtier, rémunéré à 2% sur les transactions.En 1994, il devient négociant comme Darroze en Armagnac. Comme les "grandes maisons", il ne possède donc pas un seul ceps. Guilhem achète donc des lots anciens, après succession souvent. Sa particularité, nous faire découvrir des lots ne provenant pas uniquement du coeur de la région, la Grande et la Petite Champagne. Nous avons donc découvert entre autre un "Borderies" en provenance de l'ile d'Oléron qui avait des saveurs iodées particulièrement originales. Quand à Nicolas Julhes Il achète parfois un fût à Guilhem qu'il élève en suite dans ses caves. Il nous présentait donc une Grande Champagne  fort originale.

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2017

Posté par stackanovins à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2017

Arte et le monde viticole

Arte diffusera en 2017 une série documentaire de vingt épisodes de 26 minutes sur les civilisations du vin dans 19 pays du monde.
« Des vignes et des hommes », c’est le nom de cette série coproduite par Grand angle Productions, Arte France et la Cité du vin de Bordeaux. Que du bon.
Cette série emmène les téléspectateurs aux quatre coins du monde, du Chili à l’Afrique du Sud en passant par la Géorgie ou la Polynésie. La diffusion est prévue sur Arte en 2017 dans l’unité Découverte et Connaissance sous la direction d’Hélène Coldefy et de Véronique Rabuteau, chargée de programmes.
« Dans ces documentaires de 26 minutes, même si cela peut surprendre, on ne traite pas de la production du vin. Filmer les vignes, le terroir et ses hommes nous amène à parler d’histoire, de science, de culture, de géologie, d’art », explique Guillaume Pérès, producteur à l’initiative de la série. « L’enjeu est de montrer le lien entre l’homme, la vigne et son environnement naturel : filmer la singularité d’un territoire forgé par la vigne, c’est pour nous véritablement “entrer en matière”. Et c’est aussi raconter une histoire qui met tous nos sens en éveil, une expérience unique qui unit la terre et les hommes. »
Bordeaux et la Champagne représentent la France
D’où le choix d’endroits étonnants où le climat n’est pas propice à la culture, des zones parfois très arides comme en Argentine ou très pluvieuses comme au Japon, des lieux où la géologie nous surprend, comme les pentes escarpées du Lavaux. Des endroits atypiques où on ne s’attend pas à voir des vignes, mais aussi des lieux historiques et incontournables, comme le Douro (Portugal), Tokaj (Hongrie), le Rhin (Allemagne), Bordeaux et la Champagne, « les deux vignobles français retenus dans les vingt documentaires », poursuit Julie Morales, directrice de production.

Loin de la technique, le vin est abordé sous une autre richesse : « Les épisodes ne juxtaposent pas des propos de spécialistes, explique Emilie Dumond, auteure de films documentaires, qui a signé pour Arte le scénario de “La véritable histoire du radeau de la Méduse” et de ” Titanic, l’ultime scénario”. C’est la réalité très concrète de ces terres viticoles au sens large qui provoque les questions et impose des détours pour y répondre. Et ce sont leurs acteurs qui en font les personnages principaux. »À l’origine, des images vues du ciel pour la Cité du vin
La diffusion se fera sur Arte, mais les films seront également visibles lors de projections évènementielles ponctuelles dans l’auditorium de la Cité du vin de Bordeaux.
Un coffret DVD est prévu ainsi que la parution d’un beau livre adapté de la série audiovisuelle. Des photos seront extraites des épisodes filmés avec des caméras de dernière technologie en format 4K.
La Corée a également préacheté la série et de nombreux diffuseurs étrangers sont également pressentis.
A l’origine, Guillaume Pérès et Nicolas Bonnet, producteurs chez Grand Angle Productions, ont remporté un appel à projets de La Cité du vin en 2014. Ce projet consistait à réaliser des images de vues du ciel en hélicoptère de 23 régions viticoles dans plus de 19 pays du monde pour alimenter un dispositif phare de la Cité du vin de Bordeaux, le Tour du Monde des vignobles, un film 3 écrans de huit minutes. La Cité du vin de Bordeaux, dirigée par Philippe Massol, sera inaugurée en juin 2016.
Grand Angle Productions, Groupe EDM, est spécialisée dans la production de films documentaires pour les chaînes de télévision françaises et internationales.

article écrit par © Mathilde Hulot

Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 


Posté par stackanovins à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2017

Le concours des vins de Chablis

Le deuxième samedi de chaque mois de janvier se tient à Chablis le concours annuel des vins et ce pour la 31e fois sous la présidence cette année du sommelier et blogueur Emmanuel Delmas.
Nous étions une dizaine de parisiens parmi 80 jurés dont aucun vigneron de l’appellation, pour juger les  334 échantillons du millésime 2015 dans les différentes appellations : Petit Chablis, Chablis, Chablis 1er cru rive droite et rive gauche (du Serein, rivière locale affluent de l’Yonne). et enfin Chablis Grand cru soumis à .notre sagacité. Ce concours d’une grande objectivité (ce qui n’est pas le cas,de celui du Concours Général Agricole à Paris) est à double détente. Chaque jury de 3 ou 4 personnes juge entre 14 et 16 échantillons pour en sélectionner entre 0 et 4 maximum. En ce qui nous concerne les notes se sont étalées entre 10 et 15 sur 20.  Nous en avons choisi 2 en sachant pertinemment qu’ils seraient éliminé au deuxième tour par manque de tipicité car absence de salinité kiméridgienne.
Le concours est en  effet à double détente. Tous les vins présélectionnés sont regroupés   ensemble par appellation puis jugés par un grand jury.

Voici le résultat, seulement 28 médailles décernées ( 24 en 2016) :

Petit Chablis 2015

Médaille d’Or
Domaine Jean Dauvissat Père et Fils - Milly
Pas si Petit, 2015, La Chablisienne

Médaille d’Argent
Jean Durup Père et Fils
Domaine Jean-Claude Courtault

Médaille de Bronze
Stéphanie et Vincent Michelet
Domaine Christophe et Fils

Nominés
Domaine Ventoura
Sylvain Mosnier
GAEC de Oliveira Lecestre
Domaine des Marronniers
Domaine de Pisse-Loup
Domaine de Mauperthuis

Chablis 2015

Médaille d’Or
Vieilles Vignes, Domaine George
Adrien Michaut
Domaine William Fèvre
Domaine Christophe et Fils

Médaille d’Argent
Domaine Jean Dauvissat Père et Fils – Milly
Domaine Bernard Defaix

Médaille de Bronze
Vieilles Vignes, Les Malantes, Domaine des Marronniers
Domaine Vocoret et Fils

Nominés
Domaine Chevallier
Daniel Dampt et Fils
Vielles Vignes, Sélection Massale, Domaine Servin
Domaine Hamelin
Charlène et Laurent Pinson
Domaine Beaufumé

Chablis Premier Cru 2015, Rive Gauche

Médaille d’Or
Vaillons, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin,
Montmains, Domaine des Malandes

Médaille d’Argent
Côte de Léchet, Domaine des Malandes

Médaille de Bronze
Beauroy, Domaine William Fèvre

Nominés
Vau de Vey, Domaine des Malandes
Vosgros, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin
Beugnons, Sébastien Dampt
Vaillons, Domaine Billaud-Simon
Côte de Léchet, Domaine Bernard Defaix
Vaillons, Domaine Pinson
Vaillons, Maison Simonnet-Fèbvre
Les Lys, Domaine Long-Depaquit
Forêts, Domaine Servin
Vaillons, Domaine Vincent Dampt
Montmains, Domaine William Fèvre
Les Lys, Daniel Dampt et Fils
Côte de Léchet, La Chablisienne
Montmains, Maison Simonnet-Fèbvre
Côte de Cuissy, Les Corvées, EARL Céline et Antoine Angst
Beauroy, Domaine Hamelin
Beauroy, Domaine Alain Geoffroy
Butteaux, Domaine des Marronniers

Chablis Premier Cru 2015, Rive Droite

Médaille d’Or
Montée de Tonnerre, Charlène et Laurent Pinson

Médaille d’Argent
Fourchaume, Garnier et Fils
Vaulorent, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin
Vaucoupin, Domaine Maupa

Médaille de Bronze
Fourchaume, Domaine de Chantemerle
Mont de Milieu, Domaine Servin

Nominés
Mont de Milieu, Garnier et Fils
Mont de Milieu, Domaine des Malandes
Fourchaume, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin
Fourchaume, Moutard-Diligent
Vaucoupin, Domaine du Colombier
Mont de Milieu, Domaine Billaud-Simon
Mont de Milieu, Domaine Christophe et Fils
Vaucoupin, Domaine Oudin
Fourchaume, Domaine Savary
Vaupulent, Guillaume Vrignaud
Montée de Tonnerre, Domaine Servin

Chablis Grand Cru 2014

Médaille d’Or
Valmur, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin

Médaille d’Argent
Vaudésir, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin
Valmur, Domaine Jean Collet et Fils

Médaille de Bronze
Les Clos, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin

Nominés
Grenouilles, Domaine Jean-Paul et Benoit Droin
Grenouilles, Château Grenouilles, La Chablisienne
Bougros, Maison Dampt
Blanchot, Domaine Laroche
Blanchot, Domaine Guy Robin
Bougros, Domaine du Colombier
Les Clos, Domaine Christian Moreau Père et Fils
Vaudésir, Domaine des Malandes
Les Clos, Domaine Louis Moreau

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2016

Posté par stackanovins à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2017

incendie des chais du champenois Francis Boulard

C’est un bien triste Noël que s’apprêtent à célébrer les champagnes Francis Boulard & Fille. Un probable court-circuit dans le chai a entraîné un départ de feu qui s’est rapidement propagé via les matériaux isolants à l’ensemble de la cuverie à foudres et fûts de l’exploitation. L’ensemble des bâtiments abritant la vendange 2016 et les vins de réserve ont été l’objet des flammes.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il est encore impossible d’évaluer les dégâts.

Toute la rédaction de « Terre de Vins », et tous les amoureux des grands champagnes Francis Boulard & Fille s’associent pour souhaiter courage à Francis et Delphine Boulard dans cette adversité.

 

D'après un article de Terre de Vins

Posté par stackanovins à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2016

La plus belle distillerie européenne


Présentation par Hans Etter PDG, accompagné de Olivier Blanc (Cognac Gourmel), importateur et distributeur en France.
 
 
Quid est Etter ?
Rencontrée à un salon Spirit, Eveline, fille de la Maison Etter, me racontait comment elle se promenait en vélo dans la campagne pour repérer les gens qui avaient des coings dans leur jardin afin de les acheter et de les distiller; cette Suissesse me fit penser à ces reines de l'Europe du Nord qui prennent leur bicyclette pour aller en ville, et trouvent barbares les moeurs de la "République" qui se déplace avec escorte de motards, sirènes et gyrophares. D'où une question, quelles sont les relations des eaux-de-vie Etter avec la royauté ?
A Zug près de Zurich, la maison Etter a été fondée en 1870, elle a distillé des cerises pendant 110 ans jusqu'à ce que M. Hans Etter (4° génération) construise en 1980 une nouvelle distillerie pour amplifier la gamme des eaux-de-vie. En raison de ses achats de divers fruits, la maison Etter est plus proche des producteurs de vin que de spiritueux, elle apporte un soutien considérable à l'agriculture locale.
 
KIRSCH
Plus bu en Suisse que la poire William, le kirsch est peu apprécié des Français car le bon kirsch est rare, et de plus il existe une grande variabilité d'une bouteille, ou d'une marque à l'autre.... L'explication est simple, cette eau-de-vie est très difficile à élaborer parce que la cerise est très fragile.
Etter utilise des cerises mures, petites - un gros noyau donne trop d'amertume - et noires, des "perles" dont il existe environ 300 variétés autour de Zug; elles se récoltent comme les olives, elles tombent nettoyées, les fruits mûrs sont coupés sans aller jusqu'à couper le noyau. Le processus ne comporte pas de macération (imbergeist) mais une fermentation (brandt) et une distillation jusqu'à 61°, puis 2/3 ans de vieillissement en cuve Inox. Il faut 12 mois pour que le kirsch perde le goût d'alcool pur et développe les arômes de fruit.
Réminiscence de son savoir-faire historique, Etter propose à la vente cinq qualités de kirsch.
Notes de Dégustation: bouquet d'amande en raison du noyau, goût de cerise au fond de la bouche, clair
 
COING (Quitte)
Les coings sont achetés dans les jardins privés contre de l'alcool, ils sont choisis par la femme et la fille de Hans Etter. Le goût se trouve dans la peau du fruit qu'il ne faut surtout pas retirer, mais dont la couverture, duvet ou feutrage, doit être éliminé par brossage. Si elle est trop jeune, l'eau-de-vie est trop sèche, alors on la laisse vieillir de 3 à 5 ans pour qu'elle perde sa raideur et gagne en élégance, le coing devient plus souple, plus féminin.
ND: 1° nez de litchi puis pâte de coing, bergamote, très alcoolique, gras, notes fondues, expressions aromatiques très fines, équilibre autour du palais puis le tapisse quand le liquide est parti au fond de la gorge
 
ABRICOT du Valais
Le fruit est acheté dans le Valais, 9 kilos d'abricot servent à élaborer une bouteille de 70 cl
ND: bouquet d'abricot au premier nez, puis tarte aux abricots avec beurre fondu puis pulpe
mûre, floral, équilibre en bouche, bonne finale
 
POIRE (BIRNE) WILLIAMS  42%vol
La poire est un fruit prédestiné à faire de l'eau-de-vie. Les poires sont achetées dans le Valais, de qualité jaune, c'est à dire cueillies bien mûres, avec un degré de maturation bien plus avancé que dans les circuits commerciaux actuels, ainsi, les fruits sont cueillis en deux fois pour être jaunes, le contrôle de qualité se fait à Zug après le transport de cette marchandise évolutive, fragile.
Un contrôle de température est effectué pendant la fermentation, la température des fruits est abaissée à 10°C, la fermentation se fait entre 18 et 22°C, elle n'est pas turbulente grâce au tank réfrigéré, ensuite l'alcool vieillit de 6 à 12 mois en cuve inox.
ND: le liquide reproduit le granité de la chair, l'alcool est tellement proche du fruit qu'un dégustateur a envie de recracher les pépins qui se plaquent contre les dents, souplesse, équilibre des arômes, excellent retour du fruit en fin de bouche, une sorte de perfection  
 
VIEILLE POIRE WILLIAMS blonde Alte birne
Il faut 11 kg de poires pour obtenir une bouteille de 70 cl, l'eau-de-vie est vieillie entre 12 et 14 mois en fût de chêne de 225 l qui a contenu du pinot noir français pendant 5/10 ans, 6 g de caramel/litre sont ajoutés pour soutenir le fruit
ND: belle couleur brun doré, le nez vient difficilement, il est moins alcoolisé, goût légèrement sucré, doux, aromatique, la poire vient en arrière bouche, notes boisées
 
VIEILLE PRUNE   41 % vol
Elaboration à partir d'une prune proche de la mirabelle, plus grande, moins jaune destinée à la distillation, elle tombe quand elle est mûre, et est ramassée avec un tapis. Même processus que pour la poire williams, mais sans caramel, vieillissement de 3/4 ans dans des bombonnes de 50 l., puis 12/16 mois en fût et assemblage
ND:équilibre, vanille, doux, pointes de tanin. Le côté boisé sert pour la liqueur de Noël. Cette eau-de-vie permet de découvrir les "sucres tanniques" qui apparaissent après 20 ans, le goût sucré vient du bois, le goût de miel, beurre rance, vient du bois trop jeune.
 
FRAMBOISE
Cette eau-de-vie est peu bue en Suisse. Comme tous les macérés, la framboise ne fermente pas.
ND: alcool très fin, il faut faire évaporer les parties volatiles dans le verre pour avoir le fruit intact, entier, rond, du même niveau que la poire williams
 
LIQUEUR DE NOEL Weihnachtspflümli à 18 % vol
Elaborée à partir  d'une eau-de-vie de prune, à laquelle on ajoute de la cannelle, du gingembre, des clous de girofle, etc. Cette liqueur est complexe, riche mais peu adaptée au goût français qui la trouve trop aromatique et épicée
 
BON A SAVOIR
Les eaux-de-vie de fruit, obtenues par macération ont un goût clair fruité, celles obtenues par   fermentation ont un goût plus discret.
Les eaux-de-vie de fruits à pépins vieillissent mal après 5 ans, celles des fruits à noyaux vieillissent mieux 
 
 
CONCLUSION
Des eaux-de-vie enthousiasmantes. Les eaux-de-vie de la maison Etter sont vraiment royales.
 
 
Pour plus d’informations et retrouver ces produits :
 
Distillerie Etter : www.etter-distillerie.ch
 
Cognac Léopold Gourmel :  Tél : (05) 45 83 76 60 - leopold-gourmel@leopold-gourmel.com
www. leopold-gourmel.com

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2016

Posté par stackanovins à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ils nous ont quittés cette année

  •  jean Meyer du domaine Josmeyer
  •   Pierre Cheval artisan du classement de la Champagne à l'UNECO
  •   Peter Mondavi à 101 ans USA
  •  Paul Pontallier DG  de chateau Margaux
  •   Aimé Guilbert créateur de Daumas-Gassac
  •    Frédéric de Luze  de château Paveil de Luze
  •     Denis Dubourdieu de Doisy daene
  •    Antoine Jacquet directeur des Hospices de Beaune
  •   Jean-Henri Schÿler, copropriétaire du Château Kirwan

 

Posté par stackanovins à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2016

Le premier lundi de folie de novembre

impossible de me rendre à toutes les dégustations prévues ce jour tant par le nombre que par la dispersion géographique. J'ai donc dû renoncer au 12e avec pourtant 2 belles manifestations bio, La Levée de Loire et Le Vin dans le Vert (jura bio) mais j'y était déjà allé les années précédentes.

- Biodyvin au Grand Hôtel : une soixantaine de vignerons sont présent sur une centaine de membres. Malheureusement les 2 allemands sont absent cette année.

* Champagne : Françoise Bedel à 02310-Crouttes, Fleury à 10250-Courteron, Benoit Lahaye à 51150-Bouzy, Franck Pascal à 51700-Baslieux sous Chatillon tous déjà vus antérieurement

* Alsace : Josmeyer à 68920-Wintzenheim, Riesling 2013 Dragon sur sol calcaire bien fait mais cher à 27 €.

* Loire : François Chidaine à 37270-Montlouis, de beaux Vouvray sur 7 ha dont Les Argiles et Baudoin en 2015 mais vendus en Vin de France depuis ses démêlés avec ses confrères (voir notre article du 7 juin 2015). La Grange Tiphaine à 34700-Amboise, hormis son Sauvignon, un magnifique Pétillant naturel dosé à 1 gr en Chenin. Un seul problème son prix par rapport à de bons champenois 23€. De grands classiques comme Huet à 37210-Vouvray et Domaine de Juchepie à 49380-Bellevigne en Layon.

* Bourgogne : leflaive à 21190-Puligny Montrachet

* Languedoc Roussillon : Domaine Cazes à 66602-Rivesaltes

* Sud Ouest : Mas del Périé à 46090-Trespoux

* Vallée du Rhône  : des classiques comme Domaine Duseigneur à 84230-Chateauneuf  et Maison M Chapoutier à 26600-Tain l'hermitage.

* Bordeaux : Chateau Fonroque à 33330-Saint Emilion propriété de Alain Moueix

Le problème de tous les vignerons de cette association est leur politique tarifaire exagérée.

- La Bourgogne par la RVF au Hyatt Vendôme Seulement 24 exposants et ce n'était manifestement pas le haut du panier à part Olivier Leflaive.

- Rhone en Seine à l'hotel Vendôme  chez Potel & Chabot dont la qualité des mets a bien baissé. Tout ce qui était servi avait probablement été réalisé la veille et conservé au froid ce qui nuisait grandement à leur qualité. Beaucoup de grands noms de la région : Gangloff et JM Gérin en Côte Rotie, Yves Cuilleron en Condrieu, Combier et Graillot en Crozes Hermitage. Tous ceux qui étaient présent avaient un bon niveau.

- Masterclass de Porto par Jean Michel Deluc, caviste du Petit Ballon rue du Rocher : La vallée du Douro au nord du Portugal s'étend sur 350.000 ha et seulement 40.000 ha  portent de la vigne. 5 cépages, Touriga nacional (4%), Tinta roriz (12%) (Tempranillo en Espagne), Touriga  Franca ou Francesca  (22%), Tinta barocca (11,6%), Tinto cao (1%), Tinta amarela (7%) sont utilisés en rouge et  Codega et Rabigato essentiellement, en blanc. On mute 400 l de moût quand ils ont atteint 3° d'alcool à raison de 100 l d'alcool vinique à 77° ce qui donne 500 l de porto à 20°. Les portos rouges se divisent en 5 catégories :          

- Vintage                                                                                                                                                                                         - Late Bottled Vintage (3% de la production)                                                                                                                                - Ruby : le plus consommé en France mais le moins qualitatif élevès en foudre                                                                           - Tawny, oxydatif dans le fût, basique 5 à 6 ans, réserve 7 à 8 ans, vieux 10, 20,  30 ou 40 ans en moyenne ( 40 peut être constitué  de 50 + 30 entre autre).
- Colheita : Tawny d'un seul millésime.
Depuis 2008 il existe aussi des rosés.

Nous avons goûté successivement :                                                                                                                                              - Churchill's : blanc sec à la robe ambrée, un nez d'agrumes et marmelade, cépage Malvesia et Codega rabigato, bouche fruitée et douce 20€                                                                                                                                                                        - Quinta de la rosa : Ruby réserva élevé 5 ans en foudre. Un nez de pruneaux et cacao, une bouche poivrée.                                                                                                                                                                                           - Calem 10 ans : un nez de noix et raisins secs, une bouche asséchante.                                                                                   - Cruse LBV 2004 mis en 2008 un nez de fruits noirs mûres, myrtille, cassis. Une bouche très sucrée.                                      - Quinta de infantado vintage 2011 : parcellaire à Gonthelo  qui devra être oublié pendant encore au moins 5 ans, nez de poivre et bouche fermée. 50 €  

 

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2016

Posté par stackanovins à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2016

Les vins argentins à l'ambassade

Comme tout les ans à cette époque, l'ambassade d'Argentine organise la journée du Malbec, principal cépage rouge cultivé dans ce pays principalement dans la région de Mendoza. La particularité de ce terroir est qu'il s'étage de 960 à 3111 m et  est aujourd'hui partagé en 18 sous régions.

mendoza

Une magnifique Masterclass était animée par Benjamin Roffet, MOF sommelier qui fut la doublure de David Biraud lors du dernier concours de meilleur sommelier du monde cette année à Mendoza et Paz Levinson jeune meilleure sommelière d'Argentine qui a fini quatrième du dit concours. 6 vins ont été soumis à notre sagacité : Tous avaient une robe rouge sombre intense et devront être consommé à 16-17°.

- Domaine Mendel : département de Lujan de Cuyo sur le terroir de Mayor Dummond à 960 m. Ce millésime 2012  un nez riche de Prune, cèdre et eucalyptus et une bouche ample et épicée. prix 22€

- Domaine Paula : départements de Tupungato et San Carlos sur les terroirs de Gualltallary et La consulta à 1350 et 1100 m. Ce 2015 est donc un vin d'assemblage de ces 2 terroirs. Un nez ample et en bouche un goût de fruits rouge. A associer avec du pluma iberico.  Prix 16€

- Domaine Zuccardi : départements de San Carlos et Tunuyan, sur les terroirs de La Consulta et Vista Flores à 1100 et 980 m. Cet assemblage 2013 au nez balsamique est faible en bouche. Prix 22€

-  Domaine Atamisque : département de  San Carlos sur le terroir de La consulta  à 1150 m. Ce 2014 au nez de genièvre et de fleurs blanches a une bouche soyeuse. Prix 30€

-  Domaine Achaval Ferrer Altamira 2010  à 1100 m.  Ce vin est nettement moins intéressant que le 2007 que j'avais goûté il y a 3 ans qui était très boisé et que j'avais à l'époque trouvé comparable à un premier cru classé de Bordeaux;. Prix 105 €.

- Domaine Altura Maxima : Région de Salta,  département Cachi sur le terroir de Valle Calchaqui : Ce 2013 n'a été planté qu'en 2007  à 3111 m. Vu l'altitude, la production est donc faible pour ce vin élevé 24 mois sous bois neuf. On est donc en présence d'un vin très tannique qu'il faudra attendre au moins 5 ans pour l'aprrécier.  Prix 130 €.

En conclusion, tous ces vins argentins sont tous bien fait mais leur prx en France sont   trop élevés pour être concurentiels avec notre production nationale.

 

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2016

 

Posté par stackanovins à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2016

Entre Grand Auxerrois, Stars & Découvertes du Languedoc et les champagnes par la RVF

Le Grand Auxerrois, hormis Chablis comprend les vignobles de Chitry, Auxerre, Saint Bris le vineux, Coulanges la vineuse et Irancy à l'ouest de Chablis, Vézelay au sud, Tonerre & Epineuil à l'est. Dans cette région, hormis le traditionnel Chardonnay en blanc, on trouve également  le Bourgogne Aligoté qui donne le meilleur du lui-même à Bouzeron  et qui doit surtout sa renommée au chanoine Kir, et du Sauvignon exclusivement sur le terroir de Saint Bris.

- Le temps Perdu de l'oenologue Clotilde Davenne à 89800-Préhy : en plus de ses Chablis vous trouverez un Aligoté frais, un Saint Bris qui peut concurrencer bien des Sancerre en blanc ainsi qu'un bel Irancy avec 10% de César. A remarquer également, un Crémant de Bourgogne non dosé qui  peut rendre jaloux plus d'un champenois et qu'elle vinifie elle même, ce qui est plutôt rare dans cette région

- Domaine Goisot à 89530-Saint Bris le V. Ce joli domaine exerce ses talents en côte d'Auxerre  rouge, en Irancy les Mazelots, en côte d'Auxerre blanc et  en Saint Bris avec donc du Sauvignon.

- Simonnet-Febvre à 89530-Chitry le fort est un important et bon producteur de Chablis, mais pas que. Vous trouverez à son catalogue  de l'Aligoté, du Vézelay, du Chitry, du Saint Bris, du coteaux Bourguignons César en provenance donc d'Irancy, rare et très vigoureux, Epineuil "jeune vignoble" rouge avec un très bon rapport qualité-prix, Irancy et Crémant.

Tous les viticulteurs de ces appellations hormis pour les Chablis pratiquent des prix très raisonnables pour la Bourgogne à savoir de 8 à 12€.

Cette dégustation avait lieu dans un restaurant original au nom prédestiné Les Climats et dont la carte des vins ne présente exclusivement que des vins de Bourgogne. Hormis des charcuteries de bonne qualité, nous avons eu le droit de nous sustenter avec du saumon gravelax (saumon cru  mariné 48h au frais dans un mélange sucre, sel & poivre) de haute qualité.

 

Stars et Découvertes du Languedoc à la coupole du Printemps. Une cinquantaine de vignerons originaires de la plupart des AOP de cette région nous attendait. Si la qualité était partout au rendez vous,  je trouve que les prix pratiqués sont souvent prohibitifs 20€ et plus.

- Vignobles Jeanjean 34725-Saint félix de Lodez, un blanc riche à base de Roussane et de Marsanne en Terrasses du Larzac qui doit se replier en Languedoc générique car l'INAO ne donne sa bénédiction que pour les rouges.

- Domaine des Gentillères de Laure Gasparetto à 34150-Gignac en Terrasses du Larzac. Cette "jeune vigneronne" présentait ses premiers vins. Un joli travail entre autre avec une syrah réussie.

 

Si la RVF au mois de mai au palais Brongniart s'adresse depuis des années au grand public avec des centaines d'exposant, elle a décidé de créer à destination des professionnels 4 évènements limités à 30 vignerons à l'hotel Hyatt rue de la paix. Le premier d'entre eux était consacré au Champagne. Le mois prochain ce sera successivement la Bourgogne puis la Vallée du Rhone pour terminer par Bordeaux en décembre. Heureusement peu de maisons Mastodontes mais des petites maisons travaillant bien comme Moutard, Drappier, Philipponat ou Jacquesson avec ses cuvées parcellaires comme Les Terres rouges de Dizy pour un splendide rosé de saignée. Parmi les nombreux vignerons des confirmations et quelques très belle découvertes :

- Larmandier Bernier à 51130-Vertus un Blanc de Blancs dosé à 4gr au beau nez de citron 34€ un peu cher pour un BSA. Vertus 2010 à 1 gr naturel un beau vin de repas à 40€ et enfin un Cramant 2008 de vielles vignes dosé à 2gr. Belle cuvée  mais elle n'est pas la seule dans cette catégorie à 60€.

- Marguet à 51150- Ambonnay La Grande Ruelle 2011 un 100% blanc de noir de Pinot non dosé, un très grand champagne d'hédoniste à 75€. 

- Gaudinot- Boivin à 51700-Festigny encore une belle découverte d'un 100% Pinot Meunier de couleur or intense, dosé à 8 gr mais avec une très grande acidité qui donne un équilibre  exceptionnel à ce BSA pour 25€.

- Xavier Leconte à 51700-Troissy-Bouquigny : à noter que tous les vins de réserve sont élevés en Solera. Une pépite rarissime un blanc de blanc tranquille de Meunier à 22€. Signature du Hameau un BSA à 80% de Pinot Meunier , 15% de Pinot noir & 5% de Chardonnay. dosé à 8 gr mais équilibré par une importante acidité. Une pépite à 18€

 

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 

 

Posté par stackanovins à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2016

Infiniment roussillon et les Toqués Vignerons Paysans

* Roussillon

Le Conseil Interprofessionnel des Vins du Rousssillon a convié une cinquantaine  de vignerons  à nous présenter leurs récentes productions. Ils sont encerclés par les Pyrenées, le Canigou, et la méditerranée. On y produit 2 types de vins :

- les vins secs :

en AOP au nombre de 5  : Collioure  en tricolore, côtes du Roussillon en tricolore, côtes du Roussillon Les Aspres en rouge, Maury sec en rouge,côtes du Roussillon Village dont 4 communes  peuvent accoler leur nom sur l'étiquette : Caramany, Latour de France, Lesquerde et Tautavel (en 1971 ont été trouvé dans une grotte les restes d'un crâne vieux de 300.000 ans).

en IGP au nombre de 2 : Côtes Catalanes en tricolore & Côtes Vermeille en tricolore

- Les vins doux Naturels

en AOP au nombre de 5 : Rivesaltes en Ambré, Grenat, Tuilé, Rosé, Maury en Banc, Ambré, Grenat, Tuilé, Banyuls en Blanc, Rosé, Rouge, Tuilé, Banyuls Grand Cru uniquement tuilé, Muscat de Rivesaltes uniquement blanc.

Une Masterclass nous présentait la plus récente appellation les Rancios secs ( par oppositions au rancios mutés comme les Maury) Pour ceux qui l'ignorerait les vins Rancios sont des vins de long élevage qui s'oxydent avec le temps et se concentrent (comme les vins Jaune dans le Jura). Ces vins ont près de 10 ans d'élevage et sont vendus environ 15€ le col. Ils n'ont pour moi aucun intérêt gustatif en tant que tel. Le seul intérêt que je leur trouve est uniquement culinaire. Ils feront de bons fonds de sauce ou seront utiles pour faire macérer un foie gras cru avant cuisson.

Le seul domaine qui a retenu mon attention est Vial-Magnères à 66650-Banyuls pour son Collioure blanc 2014 en Grenache gris qui a une belle acidité.

* les Toqués Vignerons Paysans

Ils sont une douzaine de la vallée du Rhône à nous avoir reçu chez Macéo. Un seul pour nous sort du lot le Domaine Chaume-Arnaud à 26110-Vinsobres avec son vin de cépage Marselan (Le marselan est un cépage noir, résultat du croisement entre cabernet sauvignon et grenache noir. Il a été créé en 1961, près de Marseillan par les chercheurs de l’INRA).

 

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 

 

Posté par stackanovins à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

passage au SIAl

Tous les 2 ans à Villepinte, se tient le plus grand salon mondial consacré à tout ce qui se mange ou se boit. Les 9 halls du cpmplexe sont intégralement occupés.  Ce que vous y voyez  a tout pour vous décourager de la nourriture industrielle. Des paletttes entières de produits chimiques vous acueillent sur certains stands chinois. Quand à certaines couleurs criardes, cela vous donne envie de fuir.

La  France faisait figure de parent pauvre. L'Italie occupait   à elle seule presque la moitié du hall 1, soit plus de 250 exposants. Les Olives et leur huile étaient les produits les plus visibles.

Quand au domaine viticole, il ne brillait pas par sa présence. Quelques vins en Gèce, en Croatie, en Italie mais rien d'intéressant à recommander. Une seule découverte, une entreprise lyonaise Vinovae qui a conçu un systeme pour d'une bouteille de 75cl de n'importe quel vin tranquille ( des études sont en cours pour les vins de bulle) réaliser 36 Vinottes d'une contenance de 2 cl selon le descriptif çi-dessous.

reproduction interdite ©VINOVAE 2016
Cela devrait intéresser beaucoup de vigerons et cavistes.

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 

Posté par stackanovins à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2016

La Grande dégustation de Vins du Monde au Ritz

Un lieu magnifique et un choix grandiose de vins, ce grossiste fait particulièrement bien les choses.  42 domaines et 15 pays différents n'e m'ont pas permis de tout goûter alors que la liste des participants est impressionnante :

  • Loosen, Joh Jos Prum en Allemagne
  • Portal del Priorat, Bodegas Tradition pour les Pedro Ximenez en Espagne
  • Brundlmayer en Autriche
  • Marsyas au liban et Bargylus en syrie
  • Golan Heigts en Israel
  • Hartenberg en Afrique du sud
  • Maverick en Australie
  •  Nyetimber dans le west sussex en Angleterre                                                                                                                 Le sous sol crayeux est le prolongement géologique de la Champagne. Le domaine de 170 ha comporte 8 parcelles où l'on trouve les3 cépages classiques de Champagne. La vinification est la même avec ajout de liqueur de tirage après dégorgement.                                                                                                                                                                         - blanc 2009 dosé à 7 gr mais sans acidité pour compenser 50€ le col.                                                                              - Blanc de Blancs 2009 dosé à 9,5gr mais avec une belle acidité compensatrice cette foi à 68€ le col.                             - Rosé de saignée à 65€ le col
  • Achaval Ferrer à Mendoza en Argentine. C'est pour moi le meilleur domaine de cette région. J'ai particulièrement apprécié :                                                                                                                                                                      .      -- Finca Mirador 2010 qui peu concurrencer les grands bordeaux mais devra se faire attendre plusieurs années. 120€ le col.                                                                                                                                                                                          - Le Malbec 2014 est lui un très grand vin à un prix particulièrement attractif à 27€ le col.
  • En espagne, 2 vins exceptionels :                                                                                                                                         - Ribera del Duero unico 2007, un nez puissant mais il devra attendre au moins 5ans pour atteindre sa plénitude. 380€ le col.                                                                                                                                                                             - Pingus jeune domaine de 15 ha créé  par  le danois Peter Sisseck est un vin de buveur d'étiquette certes fort bien fait, mais êtes vous prêt à mettre  800 € pour ce Ribera del Duero 2013 qui de plus devra attendre au moins 8 ans pour être à son apogée.
  •                                                                                                                                                                                             En  Italie Gaja dans la  région de Barolo est un des plus grand vins de ce pays. Son Brunello di Montalcino 2011 a un nez d'une très grande ampleur. Il devra attendre au moins 10 ans pour atteindre son apogée. 200 € pièce

Malheureusement, les prix pratiqués rendent souvent la plupart de ces vins trop chers par rapport à de bons vins français  similaires

reproduction interdite © stackanovins 2016

 

 

Posté par stackanovins à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2016

Les Aveyronais montent à Bercy

Une pléthore de producteurs de fromages, viandes, charcuteries et vins ont envahi Bercy village. En scrutant attentivement les étiquettes, on pouvait trouver des produits de qualité à prix raisonnable pour des articles artisanaux.  Dans le domaine du vin, 3 appellations étaient présentes avec toutes 3 des vins rouges à partir de 7,50€ :

- Côte de Millau : Le Vieux Noyer à 12640-Boyne produit donc un 50% syrah, le reste se partageant entre Gamay et Cabernet Sauvignon. la cuvée 2014 élevée sous vieux bois (futaille de 4 à 5 ans) est proposée à 9€ mais à mon avis cela n'apporte rien de plus. Un gentil vin de plaisir

- Les vignerons d'Olt à 12190-Estaing produisent l'AOC Estaing à base de 50% de Fer Servadou et le solde se partageant en Gamay et Cabernet Sauvignon. Il était plus à sa place quand il était V.D.Q.S. I.G.P aurait été nettement préférable.

- Marcillac comme toujours  brillamment représentée par le Domaine Laurens à 12330-Clairvaux ( rien à voir avec l'abbaye et le centre pénitentiaire). Le cépage Fer Servadou y règne toujours en souverain absolu et permet à cette propriété de dominer cette manifestation. Ni clair, ni trop chargé, il sera l'accompagnement idéal d'une belle pièce de viande rouge.   De plus ce domaine possède un alambic et vous propose des eaux de vies de Coing et poire Williams entre autre qui peuvent rendre jalouses beaucoup d'alsaciens. Vous pourrez retrouver ce domaine en novembre à Mer & Vigne à l'hippodrome de Maisons Lafitte et début décembre aux Vignerons indépendants porte de Versailles.

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 

Posté par stackanovins à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2016

Le Chasselas pointe son nez à Paris

Ce cépage est plus connu comme raisin de table  partculièrement sucré et pourtant...  
L'O.I.V nous accueillait pour un panorama sur le sujet. C'est ainsi que nous nous sommes rendu dans 4 pays différents :

- Canada : Corcelettes Estate Winery 2582 Upper Bench Rd, Keremos, Bc Vox 1N4, info@corcelleteswine.ca : Chasselas 2014, une toute petite production de 540 bouteilles à la robe jaune doré, un nez citronné et une bouche écrasée par les 8 mois passés dans le chêne français. sur place 25 $ canadiens.

- Allemagne : 5 viticulteurs présents, tous de la région de Baden en AOC  Margräferland  dont les prix en cave oscillent entre 5 et 8 € dont : 

*Winzergenossenschaft Hugelheim eG à 79379-Hugelheim : robe jaune pale nez de poire mûre, fondu en bouche, parfait sur de la viande blanche; garde limitée à 3 ans environ

*Weingut Julius Zotz à 79423-Heitersheim : un original vin de bulles en méthode traditionnelle à la belle robe jaune pale au goût original grâce à son cépage. Une belle affaire vu son prix : 8,50 € au domaine

- Suisse 21 vignerons étaient présents répartis sur 3 régions :

* La Côte à Vaud  de 10 à 13 CHF le col : Domaine Chatelanat - Raymond Metzener à 1166 Perroy ; une robe dorée, un nez floral et minéral, une belle amertume saline en bouche. parfait compagnon de poisson d'eau douce.

* Lavaux Les vignerons de Corsaus en Lavaux CH-1802 Corseaux Chardonne clos de Châtoneyre 2015, notes miellées sur une belle minéralité 15,70 CHF

* Chablais-Valais Yvorne près Roc, Obrist Sa CH-1800 Vevey,  2015 riche et rond 16,40 CHF

- France

* Serge Dagueneau et filles 58150-Saint  Andelin en AOP Pouilly sur Loire,floral, minéral pêche blanche  11€

* Domaine Delalex à 74200-Marin AOC Savoie Marin beau nez minéral  et d'agrumes, bouche fruitée et gouleyante à 7,70€

* Domaine Schoffit à 68000-Colmar AOC Alsace bouche d'agumes et d'abricot 8,50€

Si vous avez besoin des adresses parmi la quarantaine de vignerons présents, contactez moi.

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur 

 

Posté par stackanovins à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2016

La sélection officielle des crus bourgeois du Médoc pour 2014

cru_bourgeois1

cru_bourgeois2

Posté par stackanovins à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]