Ce concours qui se tient à Lyon a plusieurs particularités. Il ne s'agit pas de classer l'ensemble des vins et de sortir les trois médailles traditionnelles.  Les vins doivent uniquement être notés sur 100. Seuls ceux notés au dessus de 75 peuvent prétendre à être sélectionnés. Si l'on note en dessous de 75, il est demandé de justifier votre notation. Contrairement à la plupart des autres manifestations, nous sommes seuls face aux vins et nous passons successivement à 3 tables et un ordinateur désigne les élus. La tâche a donc été rude puisque nous avons goûté successivement 3 séries de 24 cols en 1h30.

J'ai donc commencé par 24 Champagnes millésimés avec en majorités des vins de cépages uniques et des millésimes s'étalant de 2007  à 2015, tous brut ou extra brut avec un seul non dosé. Pour moi, 4 d'entre eux émergeaient au dessus des autres. En tête, un extra brut en Chardonnay 2013 à qui j'ai attribué 95, puis un autre 90 et deux  à 85. Par contre le plus vieux de 2007 n'était pour moi pas digne de son âge et je lui ai donc attribué 70. Le lauréat est or :                                    Champagne Petit et Bajan  10 rue d'Oger  51190-Avize - Cuvée Nuit Blanche 2012
Très belle ouvrage que cet extra-brut blanc de blancs grand cru, dont la bouche se révèle voluptueuse et sophistiquée. Au nez, le chardonnay joue toute la gamme de son terroir d’exception: une minéralité habile, un grillé subtil, le beurre fermier frais, la pêche blanche cuite, la noisette… Les bulles sont tendres, résistent quelques instants puis fondent harmonieusement. Une cuvée à apprécier toute la nuit. Cépage : Chardonnay, Dosage : Extra-brut Prix : Entre 40.00 € et 45.00 €

J'ai poursuivi avec 24 Riesling de 2016 & 2017 tous bien fait, mais aucun coup de coeur. 2 mon séduit à qui j'ai attribué 85. Le lauréat est argent :  Ruhlmann-Schutz 34 rue du Mal Foch 67350-Dambach : Riesling Cuvée r - Blettig 2016 demi sec
Ce beau Riesling d’Alsace planté sur le terroir du coteau du Blettig (argilo-limoneux en pente douce exposé sud) dévoile toute sa plénitude. L’œil est agréable avec sa robe dorée et ses larmes épaisses qui présument d’un peu de sucre. Le nez est bien présent sur le côté agrumes, citron vert, citronnelle et fruits exotiques. La bouche est à la fois vive en attaque et ronde au final avec son moelleux bien équilibré. Prix : Entre 8.00 € et 9.00€

J'ai terminé par le plus rude 18 Bordeaux rouges 2016  sans autre précision sauf les cépages et 6 Gaillac rouges.

Un seul de ces Bordeaux m'a séduit et je lui ai attribué 85. Les Gaillac étaient eu bien plus intenses et concentrés et j'ai donc attribué un 85  et deux 80, ce qui correspond à la moitié des échantillons. Beau résultat. Le lauréat est argent : Gfa Du Domaine De Lionne 33720-Illats, L'Envolée de Lionne : Un nez très racé, à l’instar de cette robe grenat sombre veloutée. Le fruit du sureau, le coulis de framboises, le cassis rôti ouvrent le bal, et invitent à entrer dans la danse la vanille, la muscade, une pointe délicatement grillée. La bouche est aristocratique, au premier abord soyeuse et caressante, puis plus charpentée quand se déclarent les tanins, audacieux et chics. Un bordeaux accompli et emblématique, qui ne décevra jamais.
Prix : Entre 8.00 € et 9.00€

Nous ne connaîtrons le palmarès intégral  que bien plus tard dans le journal Elle à Table.

 

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2018