- Grand Tasting : voir mes articles du 25/12/2015 et du 16/12/2014.  Des absents notoires cette année comme Valandraud,  Roberto Voerzio ou Plaimont.  A remarquer la présence de plusieurs stands de vins chinois que je n'ai malheureusement pas eu  le temps de goûter et le retour de deuxièmes crus de Bordeaux comme Pichon comtesse ou Pichon baron.

Le Languedoc continue ses excès, le petit domaine de Chante cocotte à11700-Fontcouverte, bien fait proposé à 40€ pour le blanc et 63 € pour le rouge... circulez.

- Champagne : Drappier à10200-Urville déja recommandé à plusieurs reprises. Besserat de Bellefon depuis qu'il a dû abandonner le Crémant à 3 atmosphères pour le Champagne à 5 atmosphères se situe dans le marais de l'appellation mais avec des prix bien trop élevés entre  31 & 42 €. Cattier à 51500-Chigny les roses est surtout connu pour produire le Champagne marketing Armand de Brignac à plusieurs centaines d''€uros le col. Quand à la production maison vendue entre 29 et 85 €, elle est très en dessous de la moyenne et moins bonne que certains petits vignerons vendus 18 € (voir plus bas). Moutard à 10110-Buxeuil : une très intéressante cuvée de 6 cépages assemblés dont Arbane, Petit Meslier et Pinot gris  en millésme 2009 à 52 €. Raisonnable vu l'originalité.

- Loire  : domaine de la Charmoise Henry Marionnet à 41230-Soings déja cité à plusieurs reprises., Domaine Huet  à 37210-Vouvray. Depuis le changement de propriétaire, on ne trouve plus la grandeur de ce pourtant très beau domaine. Le Haut lieu moelleux  première trie  1997 est beaucoup trop cher à 95 € par rapport à des vins du même style mais dans d'autres appellations.

- Australie : le célèbre domaine Penfolds dont les vins sont distribués par le champagne Thiénot à 51000-Reims proposait un Chardonnay 2016 d'une belle minéralité  vendu seulement 10 €, une affaire. Koonuga hill 76 assemblage de Syrah et Cabernet Sauvignon est d'une belle intensité et d'une jolie complexité. à 15 € à ne pas rater. Par contre la Syrah à 65 € ...

- Italie : comme toujours une jolie brochette de près d'une trentaine de vignerons. Des 5 producteurs de Barolo présents, en l'absence de Roberto Voerzio, 2 dominent le sujet :  Cavalotto à 12060-Castiglione Faletto. Les vins sont importés par Alain Graillot à Crozes. Tout est splendide mais 2 cuvées dominent le sujet : DOCG Barolo Brico Boschis 2013, très boisé  mais de très longue garde. Atendre entre 10 & 15 ans. DOCG Barolo Brico Boschis 2011, passé 24 mois sous bois neuf de Tronçais. Grandissime mais il faudra patienter au moins 15 ans avant qu'il ne s'assagisse. Equivalent à un premier cru classé de Bordeaux,  mais pas au même prix. "bis repetitat placent" Casale del Giglio à 04100-Le Ferriere : Toujours de jolies choses et en particulier son Lazio Petit Verdot 2015 très sombre aux épaules larges  et d'un goût complexe indescriptible. A ne pas manquer , distribué par Vinosfera 11 rue François Miron, épicerie et vins italiens, seulement 15€ le col.

 

 

barolo

carte de la région de  Barolo

 

Toujours en Barolo, Vietti également  à  12060-Castiglione Faletto distribué par Planète vins, 2 cuvées grandioses comme le précédent  DOCG Barolo Castiglione 2013 et surtout DOCG Barolo Ravera 2013 grandissime et également de très longue garde ou à carafer dès le matin pour le soir.

 

- Saveurs des plaisirs gourmands : manifestation très mal gérée qui annonce sur les invitations une fermeture à 20h mais met tout le monde dehors à 19 h. La plupart de  ce qui est alimentaire est à des prix injustifiés mais cela s'explique parce que ce sont souvent des revendeurs en particulier dans les fromages. Du Comté de 18 mois à 37 € le kilo, c'est le double de ce que cela vaut habituellement entre autre. Dans le vin comme bien souvent dans ce genre de manifestation, les bourguignons sont négociants à Nuits Saint Georges avec toutes les réserves que cela implique. Dans ce fatras j'ai tout de même trouvé 2 sujets d'intêret : 

 - champagne Sourdet - Diot à 02330 - La Chapelle Monthodon. Pas loin de Chateau-Thierry, c'est le domaine du Pineau meunier qui avec sa belle acidité permet des dosages dans les 8 gr. Le Brut tradition a un bel équilibre pour un prix raisonnable de 15,50 € le col. Quand à la cuvée réserve brut avec une très grande acidité, c'est une merveille d'équilibre. Précipitez vous sur cette cuvée gastronomique parfaite pour accompagner tout un repas à prix doux, 16,70€ le col. Vous trouverez également dans la gamme un millésimé 2012 à 20,10  et une cuvée de prestige, l'Atypique 2008 à 27,20 €.

- Armagnac de Montal à 32110-Nogaro : ce producteur de Bas Armagnac  est un gros exportateur vers l'amérique du nord et il cherche manifestement maintenant à se développer en France au cas où. Il présente une gamme complète de VSOP (3 ans), Napoléon (5 ans) XO (10 ans à partir de janvier 2018) et des millésimés remontant jusqu'à 1893. cet âge indique celui de l'eau de vie la plus jeune entrant dans la composition du produit. On trouve aussi au catalogue  une Blanche d'Armagnac bien fruitée qui n'adonc pas connu le bois. J'ai particulièrement apprécié le 1987 d'une belle couleur foncée dans sa bouteille totalement transparente et ample en bouche. Les prix varient de 84 € pour ce dernier jusqu'à 5.200 € pour les plus vieux

Contactez l'auteur

reproduction interdite © stackanovins 2017