Paris a enfin un grand salon des vins d'importance internationale qui s' est tenu pendant 3 jours. Pour le futur reste à savoir qui mangera l'autre dans ce marigot bicéphale. Comexposium est le monstre parisien déjà organisateur entre autre de la foire de paris et du salon de l'agriculture. Vinexpo, filiale de la CCI de Bordeaux est en désuétude à Bordeaux, bien qu'une session soit prévue la bas début juin 2021. C'est cependant un monstre international avec ses implantations à Shangai,  Hong kong & New -  york entre autre. Qui avalera l'autre ? réponse probable d'ici la prochaine session parisienne déjà programmée pour février 2021. Les organisateurs annoncent près de 30.000 visiteurs dont un tiers d'étrangers. Environ 30 pays étrangers exposaient avec une très grosse participation italienne, une importante présence espagnole et portugaise.   On remarquait par contre l'absence de viticulteurs chiliens  et argentins et la faible participation de l'Australie, de l'Afrique du sud et  la Nouvelle zélande. Par rapport à plus de 2800 exposants, en 3 jours de présence, je n'ai pu que survoler l'évènement . Par contre, il est  décevant de constater qu'aucun Bordeaux de premier  ou deuxième rang ne soit présent.

- La Winerie parisienne  à 93100- Montreuil   créée en 2015 a planté 10 ha de vignes dans la plaine de Versailles à Davron  ( voir article du 12/9/2019).  C'est également un négociant qui achète donc du raisin pour le vinifier. Cette opération  a souvent lieu au premier étage de la tour Eiffel. Si ce n'est pas imbuvable comme le vin de Montmartre et la plupart des cuvées parisiennes à l'exception du blanc de Suresnes, je n'y ai pris aucun plaisir.

J'ai retrouvé plusieurs domaines que j'avais eu l'occasion de découvrir à Angers il y a plusieurs années  comme Henry Marionnet en loire (voir le 21/02/2016), Poiron Dabin (voir le 11/02/2017) en Muscadet, en particulier pour son cépage Berligou  à Nantes au Château de François II puis d'Anne de Bretagne dont des lianes ont été récemment retrouvées et ont permis sa remise en culture. Cela donne un vin rouge à la belle intensité et surtout un vin de bulle exceptionnel. Malidain est un Muscadet côtes de Grandlieu situé entre le lac et l'océan que j'apprécie tout particulièrement pour sa salinité. Olga Raffault en Chinon sur 24 ha produit 3 belles cuvées riches de Cabernet franc, les Barnabés, les Peuilles et les Picasses que vous pourrez vous procurer aux alentours de 20 €.. Le domaine de Nerleux drivé par Amélie Neau produit toujours de magnifiques Saumur Champigny en rouge et de grands Chenins en Saumur. Domaine de  Terrebrune à 49380- Notre dame d'Alençon produit entre autre un Bonnezeaux liquoreux particulièrement bien équilibré en sucre à seulement 19 . Encore une appellation méconnue à tort.

Plaimont à 32400-Saint Mont est une des plus grosses coopératives de France qui exporte près de 85% de sa production Vous y trouverez également un très intense Tannat préphylloxérique à la couleur sombre qui pousse sur 10 m de sable ( 1.400 cols récoltés maxi par an). on y trouve également chez monsieur Pebernède une parcelle de 7 cépages différents qui n'ont pas pu être reliés à un cépage connu. Ils ont donc été nommés Pebernède 1 etc.  Je vous recommande tout particulièrement Colombelle un joli vin blanc du Gers qui vous ravira avec un saumon fumé ou un poisson blanc et ce pour moins de 5 .

Passons maintenant aux découvertes :                                                                                                                                        Sur plus de 200 producteurs de Champagne, je n'en connaissais que 3 dont un seul appartient à ma sélection des 27 exceptionnels :  Maurice Grumier à 51480 Venteuil. J'ai réussi à en goûter au moins une cinquantaine. J'ai été déçu dans l'ensemble. 4 seulement ont attiré mon attention gustative :

- Gamet à 51530 - Mardeuil dans la vallée de la Marne pour sa cuvée  Rive Droite (de la Marne) à 60% de Pinot Meunier et 40%  de Pinot noir dosée à 7gr mais avec une importante acidité pour l'équilibrer. Beau Champagne de gastronomie à 27  .

- Jean Josselin à 10250-Gyé sur seine dans l'Aube. Sa cuvée Cordon Royal en Pinot noir dosée à 4 gr est  un agréable vin de gastronomie pour seulement 22 . Quand à sa cuvée rosée Audace, c'est une des plus intéressantes que j'ai jamais goûté.Une couleur particu!ièrement  intense (ce qui est rare) aux arômes de fruits rouges prononcés dosée à seulement 3 gr ( rarissime). Précipitez vous pour 22 le col.

- Dosnon à 10340-Avirey Mingey encore un producteur de la côte des Bars dans l'Aube. un domaine de 2,5 ha mais achat de raisin sur 5 autres ha. Cuvée Original  de Pinot noir comme il se doit dans cette région est de la Champagne. Un dosage à 0 gr pour seulement 20 €.

- Alexandre Bonnet à 10340 - Les Riceys. Cette commune la plus grande de Champagne par la superficie de ses vignes se trouve à moins de 3 km de la Côte d'or en Bourgogne. Ici 47 ha de vignes dont 44 de Pinot noir. Pas de vin des Riceys sans le rosé tranquille récolté sur une parcelle pentue La Forêt qui ici comme chez Olivier Horiot a une couleur intense et un goût qui fera oubler bien des mauvais vins rouges de Bourgogne 30 . Sur la parcelle de 1,5 ha La Géande ont été replanté 4 cépages préphylloxériques : Blanc vrai (Pinot Blanc), Fromenteau ( Pinot gris), Arbasne et Petit Meslier. 3.000 bouteilles de millésime 2015 ont été produites dosées à 3 gr au prix de 40 le col

Sur la douzaine de producteurs de Barolo présents, aucun ne m'a séduit par rapport à ce que j'ai goûté récemment à Vinibio à montpellier.

Au portugal parmi une vingtaine d'exposant, un m'a séduit particulièrement. C'est un producteur entre autre de Porto blanc dans la vallée du Douro : Quinta das Lamelas cultive plus d'une dizaine de cépages :  Touriga Nacional rouge,  Touriga Franca, Tinta Roriz, Tinta Barroca,  Sousão, Malvasia Fina blanche, Gouveia entre autre. Certains vieillissent plusieurs dizaines d'années. J'ai eu la chance de goûter des 20 ans intense avec une lègère amertume remarquable, 30 ans à 170 gr de sucre résiduel mais une belle acidité pour l'équilibrer , 40 ans à 180 gr de sucre résiduel et même un 100 ans indescriptible. Ces vins exceptionnels se méritent 145  pour le 40 ans en 50 cl.

crédit photo : A.D

reproduction interdite © stackanovins 2020

 

 Pour plus de détails Contactez l'auteur