L'Autorité des marchés financiers met en garde les épargnants français contre des sites internet d'investissements dans le vin qui ne respectent pas la réglementation en vigueur. Pour le moment, quatre sont concernés.

Dans un communiqué de presse daté du 1er décembre 2017, l'Autorité des marchés financiers (AMF) avertit le grand public du risque d'avoir recours à certains sites internet de placements dans le vin. Cette mise en garde concerne pour le moment quatre d'entre eux : lacavepatrimoniale.com, cavacave.com, investirdans-le-vin.com et invest-wine.fr. Deux autres sont également dans le collimateur, mais ils concernent d'autres biens que le vin : acciplus.fr (métaux) et balsamicopremium.com (vinaigre balsamique).

"Pas de numéro d'enregistrement"

Ces six sociétés n'ont en effet pas effectué les démarches nécessaires pour obtenir la nouvelle autorisation délivrée par l'AMF. Depuis la loi Sapin 2, les sociétés qui proposent sur le territoire français d’acquérir des droits sur des biens en mettant en avant la possibilité d’un rendement ou son équivalent économique sont soumises au « régime de l’intermédiation en biens divers » et à ce titre, « leur offre doit disposer d’un numéro d’enregistrement délivré par l’AMF », précise cette dernière. « Bien qu'alertées par l'AMF des nouvelles obligations qui s'imposent à elles, elles continuent à communiquer et/ou à démarcher le public en France sans que leur offre ne soit enregistrée auprès de l'AMF ».

Ces sites web s'ajoutent donc à la « liste noire » qu'elle a commencé à établir en juillet 2017 et qui contenait au départ un grand nombre d'acteurs proposant des diamants d’investissement sans respecter cette réglementation. Cet inventaire n'est pas totalement exhaustif et sera mis à jour régulièrement, prévient aussi l'AMF...