De l'Auvergne, au Gros Plant du pays nantais, en passant par Chateaumeillant, Orléans, Anjou, Chinon, Savennières et bien d'autres, il y avait du choix et en une journée, impossible de brosser un panorama complet.

 

carte loire

 

Quelques grands noms déja vus antérieurement : domaine Beaujeau à 49320-Brissac en particulier pour son Coteaux du Layon-Faye d'Anjou, Charles Joguet à 37220-Sazilly en Chinon (présent aux vignerons indépendants), François Chidaine à 37220-Montlouis sur loire en Montlouis et Vouvray, Clos Saint Fiacre à 45370 Mareaux aux prés en Orléans (vignoble le plus près de Paris), Malidain à 44310-La Limouzinière en Muscadet côte de Grandlieu, Neau, domaine de Nerleux à 49260-Saint Cyr en Bourg en Crémant de Loire, Nebout à 03500-Saint Pourçain sur Sioule en Saint Pourçain avec le blanc local Tressalier, Olga Raffault à 37420-Savigny en Veron en Chinon.

Henry Marionnet à 41230-Soings  comme d'habitude Provignage 2014 vigne préphyloxérique et la Pucelle de Romorantin  2014 en cépage romorantin bien entendu, tous deux en blanc.

Domaine des Berioles à 03500-Cesset  en Saint Pourçain : Un 100% Tressalier (blanc) qui fait honneur à l'appellation à 10€ le col. En rouge, encore un pinot noir à rendre jaloux bien des mauvais bourguignons

Les Hautes Noelles à 44710-Saint Léger les Vignes en Muscadet côtes de Granlieu, cette appellation au sud de Nantes est située entre le lac de Granlieu et l'océan. Cela donne des vins iodés bien loin de l'appellation générique. 8€ le col.

Annie Sauvat à 63440-Boudes en Côtes d'Auvergne Boudes. Jusqu'à aujourd'hui, je considérais les Côtes d'Auvergne comme une des plus mauvaises A.O.P avec le Gros Plant du pays nantais. J'ai ici découvert un vin de Gamay 2013 coloré, ample en bouche qui surpasse la plupart des Beaujolais clairs et levurés à la banane et moins cher que la plupart de ceux-çi. Un remarquable vin de plaisir. A remarquer également un pinot noir 2014 à 7,60€ de quoi rendre jaloux bien des mauvais producteurs bourguignons. Enfin encore une découverte : Raisin confit XL un vin liquoreux  à 13,5° naturels avec une belle acidité et 110 gr de sucre résiduel à 27€ les 50 cl

Chateau de Chamboureau, domaine F.L : Beau vin de Savennières dont le conseil était le bordelais Derenoncourt adepte de la grande touille. Aujourd'hui un oenologue bourguignon s'intéresse aux "climats". Le domaine est donc maintenant vinifié en 4 parties différentes comme La Croix Picot. A remarquer également un beau Coteau du Layon à 90 gr de sucre résiduel et un splendide Quart de Chaume 2010 à 210 gr de sucre résiduel mais une acidité qui équilibre merveilleusement ce grand liquoreux.

Coteaux du Vandomois encore une  appellation peu connue au nord de Tours sur les bords du Loir.       Le domaine Martelière à 41800-Montoire  sur le loir  sur 12 ha produit également du Jasnières et du Coteaux du loir. Ma préférence va au cépage local  Pineau d'Aunis qui donne des vins gris tranquilles et des fines bulles qui sont plus belles et meilleures que bien des rosés champenois de mélange blanc + rouge.

Il n'y a pas qu'en Normandie ou dans le pays d'Othe que l'on réalise de bons cidres. Je viens de découvrir  par exemple les cidres du Maine maintenant en AOP :  la ferme du pressoir à 53400-Craon réalise également un pommeau du Maine et une fine  de Poire Williams qui titre donc 40° et qui arrive dans mon trio de tête des poires françaises. Kerisac à 44530-Guenrouet produit du Cidre de Glace. Si au canada, les pommes gèlent sur l'arbre, ici le jus des pommes est extrait par cryoextraction  et il en résulte après "vinification" un moelleux de cidre  sec et fruité, qui ne titre  que 9°.  Il fera un très bel apéritif. 13€ le col de 375 cl.

 

reproduction interdite © stackanovins 2016
Pour plus de détails :  Contactez l'auteur